Les Mégophias ont remporté 52 médailles lors du championnat provincial de deuxième division. Du lot, Laurence Perreault a récolté un triplé en brasse chez les 11-12 ans.

Mission accomplie pour les Mégophias

Dans leur propre bassin du CAPS de l'UQTR, les Mégophias de Trois-Rivières ont réussi à conserver leur place en deuxième division grâce à leur quatrième position au classement général récoltée lors du Championnat provincial P2.
Face à des clubs beaucoup plus nombreux, les 54 nageurs de l'entraîneur Charles Labrie ont totalisé 52 médailles lors de cette compétition par équipe. Au plan individuel, Alyson Mercure a sans aucun doute été la vedette avec neuf visites sur le podium, dont quatre se sont terminées sur la plus haute marche.
Chez les 13-14 ans, la Trifluvienne a notamment remporté les épreuves 50 m libre, 100 m libre, 200 m libre, 50 m papillon.
Ses coéquipières Alexanne Boisclair (huit médailles), Rosalie Bouchard (cinq médailles) et Mathilde Ouellet (cinq médailles) ont aussi tiré les guides des Mégophias lors de ce rendez-vous québécois.
Dans le volet masculin, Étienne Courchesne a brillé chez les 11-12 ans avec six médailles, dont quatre d'or, tout comme Christophe Lebel (cinq médailles, 15-16 ans) et Vincent Gélinas (cinq médailles, 15-16 ans).
«Nous avons connu une compétition très satisfaisante, même au-delà des attentes. Une quatrième position, c'est très bien, en considérant notre nombre de nageurs en comparaison avec les clubs de tête qui en comptent plus de 85. Nous avons même amélioré notre cinquième position de l'an passé», se réjouit Labrie.
Pendant que plusieurs jeunes nageurs ont fait le plein de médailles, Alex Gélinas a officiellement tiré un trait sur sa carrière. Au 50 m libre, le vétéran a même causé une certaine surprise en décrochant une médaille d'argent.
Intouchable Mary-Sophie
Au final, ce sont les nageurs du club Neptune de Saint-Jérôme qui ont été sacrés champions de ce championnat provincial, coiffant le club de l'Université Laval et de Côte St-Luc sur le podium.
Chez les vainqueurs Mary-Sophie Harvey s'est avérée intraitable dans cette piscine qu'elle connaît très bien. L'ex-Mégophias a accroché sept médailles d'or à son cou chez les 15-16 ans.