Pascal Dupuis s’est chargé d’aller porter son nouveau maillot des Cataractes au défenseur Michael Mastrodomenico.
Pascal Dupuis s’est chargé d’aller porter son nouveau maillot des Cataractes au défenseur Michael Mastrodomenico.

Michael Mastrodomenico: de l’espoir à Shawinigan

SHAWINIGAN — «Je crois que nous pouvons dire que ce fut un repêchage réussi. Fier d’être un Cataractes!» C’est une chose de le dire par l’entremise des réseaux sociaux de l’équipe, s’en est une autre de partager cet état d’esprit par sa propre initiative. Aucun doute, les partisans des Cataractes peuvent rêver: le premier choix de l’équipe au repêchage de la LHJMQ, Michael Mastrodomenico, considérera l’option shawiniganaise quand viendra le temps de statuer sur son avenir.

Le défenseur originaire de la région de Montréal a partagé dimanche une courte vidéo sur le réseau social TikTok, où on l’aperçoit vêtu du chandail des Cataractes.

La veille, l’un des membres du département hockey et actionnaire du club, Pascal Dupuis, s’était rendu chez lui pour le rencontrer et lui remettre son maillot. Le directeur général Martin Mondou s’est également entretenu avec le clan familial au téléphone.

Alors, est-ce que ça sent bon? Après sa sélection au neuvième rang de la première ronde par Shawinigan vendredi, Mastrodomenico a évalué les chances qu’il poursuive sa carrière en Mauricie à environ 50 %. Au moins, on sait qu’il devrait se présenter au camp d’entraînement. «On sait que le jeune a de l’intérêt à jouer chez nous», a répété Mondou, qui avait vu la courte vidéo TikTok de son premier choix lundi. «Pascal m’a dit que la rencontre s’est très bien passée. Même chose pour l’entretien téléphonique que j’ai eu avec ses parents.»

Les Cataractes ont joué d’audace lors du repêchage, en sélectionnant notamment deux défenseurs, Mastrodomenico et le Trifluvien Isaac Ménard, qui avaient auparavant manifesté leur désir de regarder du côté de la NCAA, aux États-Unis, pour leur cheminement sportif et académique.

Dans le milieu du hockey junior, plusieurs s’entendent pour dire que Mastrodomenico aurait été sélectionné après Tristan Luneau des Estacades, au deuxième échelon, s’il avait clairement indiqué son intérêt à jouer dans la LHJMQ.

Si Shawinigan parvient à convaincre ces deux adolescents de s’engager en Mauricie, il s’agira d’un coup de circuit, d’autant plus que l’équipe aura des besoins particuliers à la ligne bleue, alors qu’elle entre dans la phase la plus intéressante de son cycle avec un groupe qui s’annonce compétitif.

Deux gardiens américains

Par ailleurs, les Cataractes ont sélectionné lundi deux gardiens, dans le cadre du repêchage des joueurs américains. Ces hockeyeurs sont issus des six États associés au bassin de recrutement de la LHJMQ: le Connecticut, le Maine, le Massachusetts, le New Hampshire, le Rhode Island et le Vermont.

Il s’agit des gardiens de but Jackson Irving (Cushing Academy, Massachusetts) et Toby Cromwell (Lebanon-Stevens-Mont Royal au New Hampshire). Irving a été choisi septième, Cromwell 25e.

«Irving a confirmé qu’il voulait se présenter au camp. Il n’est pas fermé à jouer dans la LHJMQ», mentionne Mondou, heureux de constater cet intérêt. «Son père est l’entraîneur des gardiens de l’équipe de Providence, dans la NCAA. C’est un gardien athlétique, avec une bonne mitaine. On sait qu’il a du talent.»

Les Cataractes misent actuellement sur le tandem composé d’Antoine Coulombe et Charles-Antoine Lavallée, devant le filet. Ils ont repêché ce week-end Philippe Bourdages, en plus d’avoir invité à leur camp Alexis St-Amour Lachance.