Kevin McNorton a offert un départ de grande qualité à son équipe vendredi soir.

McNorton sauve la mise pour les Aigles

AUGUSTA, New Jersey – Kevin McNorton rêvait depuis cinq ans d’avoir la chance de briller sous les projecteurs des séries éliminatoires. Le droitier à la chevelure flamboyante n’a pas raté son moment, vendredi soir au Skylands Stadium d’Augusta, dans le New Jersey, alors qu’il a lancé un match complet de 12 retraits sur trois prises pour guider les Aigles de Trois-Rivières à une victoire de 5-3 dans un match sans lendemain aux dépens des Miners de Sussex County.

En vertu de cette victoire, la bande à T.J. Stanton demeure en vie dans cette série demi-finale trois de cinq de la Ligue Can-Am, menée 2-1 par les champions du calendrier régulier.

À sa sortie du terrain, après une performance de 137 lancers, McNorton ne demandait qu’une chose : avoir la chance de lancer une fois de plus cette saison... en finale de la ligue!

«Je me sentais super bien ce soir. J’avais hâte de lancer un premier match de séries en carrière chez les professionnels. Habituellement, leurs frappeurs sont très agressifs avec moi, mais ce soir ils ont regardé passer beaucoup de prises. Je suis bien content qu’on ait gagné, mais je n’ai pas encore fini. Je veux lancer la semaine prochaine en finale», a commenté le numéro 23, qui n’avait pas l’intention de céder sa place aux releveurs. «Je voyais les gars se réchauffer dans l’enclos et je disais aux entraîneurs que je ne faisais que m’échauffer, qu’ils n’avaient encore rien vu. Je voulais finir ce match. Il était à moi!»

Son entraîneur affichait également une grande confiance envers lui. «Je me fichais pas mal du total de lancers. Je regardais surtout les matchups qui s’amenaient contre lui. En neuvième, je savais qu’il était capable de compléter le boulot sans problème.»

Au final, McNorton a permis trois points sur six coups sûrs et deux buts sur balles en plus de ses 12 victimes sur trois prises.

BRENNAN DONNE LE TON

McNorton a d’ailleurs semblé donner des ailes à ses coéquipiers. Dès la première manche, il a réussi trois retraits sur trois prises. C’est à Taylor Brennan qu’est revenu l’honneur d’offrir un premier coussin au partant des Aigles. En troisième manche, il a frappé le premier coup sûr productif de son équipe dans cette série en poussant Alexi Colon au marbre.

Alberth Martinez, Sam Dexter et Kevin Cornelius ont aussi suivi en produisant un point chacun pour donner un coussin de 4-0 à McNorton.

Les Miners ont cependant offert une réplique assez forte à la quatrième manche. Sans nécessairement frapper la balle avec beaucoup d’aplomb, ils ont réussi à trouver les ouvertures pour marquer trois points et insérer du même coup un doute dans la tête des Oiseaux.

Heureusement pour les Aigles, la quatrième manche s’est avérée le seul faux-pas de McNorton qui a rapidement repris le contrôle du match.

Javier Herrera a ensuite offert un peu plus d’air pour mieux respirer à tous ses coéquipiers en sixième manche lorsqu’il a claqué un long circuit solo au champ centre droit. La claque aurait pu être plus payante encore, mais quelques secondes plus tôt, Colon avait bêtement été pris à contrepied au premier coussin par le releveur gaucher Martire Garcia.

L’ÉNERGIE DE MCNORTON

Heureux d’être encore en vie, Stanton saluait la combativité de ses équipiers. «Tout le monde a été énergisé par le départ de McNorton. Ça faisait du bien de marquer des points. Tôt ou tard, à force d’avoir des chances, on allait finir par débloquer», s’est-il réjoui, tout de même conscient que sa bande aurait pu enfoncer davantage le clou à l’attaque. Au final, les Aigles, ont abandonné 11 coureurs sur les sentiers. «On peut être encore plus opportunistes. On doit aller chercher encore plus de gros coups sûrs.»

Dans le camp perdant, le gérant Bobby Jones saluait l’effort de McNorton, qui suivait celui de ses partants Cory Jones et Kenny Koplove qui ont aussi livré des matchs complets lors des deux premiers matchs de la série. Cependant, le gérant de l’année dans la Ligue Can-Am laissait planer un doute sur la régularité de la zone des prises de l’officiel Mayhue Edwards.

«C’était inconstant de part et d’autre. Il y a eu 24 retraits au bâton ce soir entre les deux équipes et pourtant, personne lançait à 90 miles à l’heure ou ne possédait des balles à effet incroyables. Quelque chose ne tourne pas rond...»

Pour le quatrième match, qui sera présenté samedi soir (18 h) au Skylands Stadium, Stanton confiera la balle à Kyle Halbohn. Avec la présence du géant droitier sur la butte, il ne serait pas surprenant de voir Anthony Hermelyn réintégrer l’alignement après avoir passé son tour vendredi. En remplacement, Alex Herceg n’a guère été plus productif, étant blanchi en quatre présences à la plaque.