Les partisans des Aigles ont enfin pu se réjouir de la performances de leurs favoris mercredi soir. Même s'ils n'ont frappé que trois coups sûrs, les protégés de Pierre-Luc Laforest ont trouvé le moyen de l'emporter 5-2 face aux Jackals du New Jersey.

Matthew Rusch sort les Aigles de leur torpeur

Aucun doute, Matthew Rusch est le meilleur joueur de baseball actif présentement à Trois-Rivières. Et ça prenait une performance à la hauteur de son talent pour relancer cette équipe des Aigles, fragilisée par quatre revers consécutifs devant ses partisans.
Question de reconquérir le coeur de ces amateurs, l'as artilleur originaire de Rotterdam a retiré neuf frappeurs sur des prises en six manches de travail, en route vers une victoire méritée de 5-2 face aux Jackals du New Jersey, mercredi dans un stade Fernand-Bédard enfin intimidant pour l'adversaire.
Les Aigles ont mis un terme à une triste séquence à la maison, malgré une soirée tranquille au bâton (seulement trois coups sûrs). Mais quand Matthew Rusch va, tout va! «Nous nous devions simplement de bien exécuter les jeux de routine et demeurer concentrés pendant trois heures. On y est parvenus et le résultat a suivi», racontait le héros du match, qui domine la Ligue Can-Am pour le nombre de frappeurs passés dans la mitaine, avec 61.
«Sa rapide était très efficace et c'est ce que j'aime voir chez un lanceur. Ça prouve qu'il est agressif», poursuivait son gérant Pierre-Luc Laforest, heureux de changer sa cassette d'après-match.
«Les gars ont eu une autre grosse rencontre après la dégelée de mardi. Je suis fier de constater que cela a entraîné un changement de mentalité ce soir (hier). Moi aussi, je suis content d'employer un autre discours!»
Miller et Grabe s'illustrent
À des niveaux différents, Drew Miller et Eric Grabe, deux joueurs dont la production diminuait au fil des défaites répétées, ont animé la soirée dans le camp des Oiseaux. Grabe, toujours à la recherche de sa première longue balle de l'année, a catapulté une offrande de Gabriel Perez de l'autre côté de la clôture du champ gauche en cinquième.
Miller, qui l'avait précédé à la plaque avec un but sur balles, a aussi croisé la plaque sur la séquence. Utilisé au champ gauche pour son retour dans l'alignement, l'Albertain a surtout effectué un plongeon spectaculaire en septième, moment où le New Jersey retrouvait ses repères.
Les deux comparses ont terminé le match avec deux points marqués, eux qui avaient aussi fait le tour du losange en troisième en vertu de coups sacrifices bien exécutés par Steve Brown et Jose Cuevas.
Kyle Lafrenz, avec un solide double en sixième, a réussi le cinquième point des Aigles en poussant Joey Side au marbre.
Défensive alerte
Outre le jeu spectaculaire de Miller, le deuxième-but Cuevas, dès la manche initiale, ainsi que Carlos Guzman, en huitième, en ont donné pour leur argent aux spectateurs. Le premier a d'abord éliminé une menace d'Alonzo Harris en captant une balle frappée en flèche, puis Guzman a épinglé Jon Talley au deuxième, après que ce dernier se soit montré un peu trop gourmand à la suite d'un simple réussi aux dépens du releveur Andrew Ferreira.
D'ailleurs, les releveurs n'ont pas mal fait mercredi, bien qu'il y ait eu des moments d'inquiétude. Nick Purdy a oeuvré pendant une manche et deux tiers, n'accordant aucun coup sûr et retirant trois frappeurs sur des prises. En neuvième, Sean Keeler a cependant rempli les sentiers, avant de terminer le boulot seul grâce à un retrait au bâton, son deuxième.
«Maintenant, on doit s'arranger pour poursuivre cette séquence sur plus d'une rencontre. Nous devons commencer à gagner des séries», a lancé Laforest comme mot de la fin.
Carnet de notes
Les Aigles affichent un rendement de 11-0 quand ils mènent après six manches...
Les lanceurs des Jackals ont été généreux, allouant six buts sur balles aux Aigles. Ils ont aussi atteint Grabe et Side une fois...
Histoire de se réconcilier avec des partisans déçus, voire désillusionnés, l'organisation avait convié trois de ses joueurs à l'entrée du stade, avant la rencontre. Les amateurs ont ainsi pu discuter avec Pier-Olivier Dostaler, François Lafrenière et Sasha LaGarde. L'idée a semblé plaire à plusieurs.
Edilson Alvarez terminera cette série comme lanceur partant du côté des Aigles, jeudi soir.