Quatorze ans après avoir enfilé l’uniforme du Viking de Trois-Rivières, Marco Charpentier est de retour au Colisée dans le chandail des locaux.

Marco Charpentier, la bougie d’allumage des Draveurs?

TROIS-RIVIÈRES — Désireux de secouer l’équipe à l’approche des séries, les dirigeants des Draveurs de Trois-Rivières ont été les plus actifs, mardi, à la date limite des transactions dans la Ligue nord-américaine de hockey. La franchise trifluvienne a volé le spectacle en s’offrant les services de Marco Charpentier, le deuxième meilleur pointeur de l’histoire du circuit.

Charpentier, qui célébrait ses 38 ans mardi, débarque au vétuste Colisée avec plus de 800 points au compteur, saisons et séries incluses. En 16 matchs avec les Éperviers de Sorel-Tracy cette année, le vieux renard a enfilé 15 points. Il évoluait pour ce club depuis l’automne 2014, mais des problèmes avec l’organisation l’ont tenu à l’écart de la compétition à quelques reprises cette année.

Pour obtenir l’attaquant, les Draveurs ont cédé aux Éperviers la petite peste Marc-André Huot, le gardien Marco Cousineau, disparu des radars de la formation en début de campagne, ainsi que leur premier choix du dernier repêchage François-Pierre Guénette. Les Draveurs récupèrent aussi le deuxième choix de Sorel au prochain encan.

«Marco souhaitait du changement, toutes les équipes de la ligue avaient démontré un intérêt à l’engager alors nous sommes très heureux qu’il se retrouve à Trois-Rivières», indique le directeur adjoint Danick Lessard.

«C’est un gars qui va chercher un à deux points par match. Pour notre avantage numérique qui en arrache, ça peut changer bien des choses. On essaie d’être aussi efficace en avantage numérique qu’en désavantage, où on connaît vraiment beaucoup de succès.»

Les Draveurs étudieront la question salariale avec le principal intéressé. En s’abstenant de confirmer quoi que ce soit, Lessard est confiant de le voir en uniforme vendredi, au Colisée, contre... les Éperviers! «Il trouvera sans doute une motivation supplémentaire à affronter Sorel-Tracy!»

Charpentier a porté l’uniforme du Viking de Trois-Rivières, en 2003-04.

Le départ d’un attaquant de puissance
Le Caron et Guay, le Viking, le Blizzard Cloutier Nord-Sud, le Blizzard, puis les Draveurs: Marc-André Huot était associé au club trifluvien de la LNAH depuis un temps déjà! Arrivé dans l’entourage de l’équipe en 2012-13, Huot aura disputé plus de 230 matchs avec Trois-Rivières.

Il connaissait toutefois une saison pénible avec à peine cinq buts en 22 sorties. «En plus, il purge une suspension de quatre parties. Un changement d’air lui fera du bien à lui aussi. Il a rendu de bons services à notre équipe. Quant à Cousineau et Guénette, ils donneront un coup de main aux Éperviers.»

Bolduc à Jonquière
Par ailleurs, les Draveurs ont échangé le dur à cuire Tommy Bolduc aux Marquis de Jonquière, en retour de considérations futures. L’attaquant Anthony Verret, un ancien des Patriotes de l’UQTR actuellement avec le Climatisation Cloutier de Cap-de-la-Madeleine dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec, appartient désormais aux Draveurs, après une transaction qui a envoyé le défenseur Julien Gauthier et un choix de septième ronde à Rivière-du-Loup.

L’équipe a aussi annoncé que Maxime Sanon enfilerait l’uniforme des Draveurs vendredi face à Sorel. Jon Mirasty sera quant à lui de retour la fin de semaine prochaine, contre ces mêmes Éperviers.