Antoine Lyonnais, avec sa moyenne de buts alloués de 1,87, a mérité le trophée Martin-Brodeur. C’est la deuxième année de suite qu’un gardien des Estacades remporte ce prix, après Benjamin Lajoie.

Lyonnais et Sévigny raflent des honneurs

TROIS-RIVIÈRES — Le gardien Antoine Lyonnais et le défenseur Vincent Sévigny ont raflé des honneurs, dimanche à Laval, au Gala des champions de la Ligue de hockey midget AAA.

Lyonnais, 16 ans, a mis la main sur le trophée Martin-Brodeur, remis au portier ayant affiché la meilleure moyenne de buts alloués du circuit (1,97). C’est toutefois Charles-Antoine Lavallée, des Gaulois de Saint-Hyacinthe, qui a mérité le trophée Ken-Dryden, décerné au gardien par excellence.

À sa première - et probablement seule - année dans le midget AAA, Lyonnais a fort bien paru, enregistrant 12 victoires en 20 sorties. Il avait dû faire un détour par le midget Espoir la saison dernière, un passage qui aura sans doute été bénéfique pour lui. «Ça fait partie du développement, note son entraîneur Frédéric Lavoie, heureux de voir le Trifluvien ainsi récompensé. La moyenne de but, c’est une statistique d’équipe et ça reflète bien notre campagne en général.»

Vincent Sévigny a quant à lui été choisi sur la première équipe d’étoiles du circuit Baillargé. Il complète la première paire avec William Villeneuve des Cantonniers de Magog. Sévigny était également en nomination pour le titre de défenseur de l’année, que lui a subtilisé Villeneuve, l’un de ses adversaires en finale de la Coupe Jimmy-Ferrari.

«Il ne devait pas lui manquer grand chose, avance Lavoie. Ceci dit, c’est pleinement mérité pour lui que de se retrouver sur la première équipe d’étoiles. Vincent a fait de nous une meilleure équipe chaque fois qu’il sautait sur la glace. Il va connaître une belle carrière dans le junior.»

Derrière le banc, le brio de Lavoie fut souligné en tant qu’entraîneur de la deuxième équipe d’étoiles. Seul Félix Potvin, choisi pilote de l’année, a terminé devant lui. Lavoie tentait de remporter la mise pour la deuxième fois de sa carrière, après 2014-15.

Mentionnons que le conseiller pédagogique Carl Dufresne, de l’Académie les Estacades, a hérité du trophé Michel-Daoust, remis au conseiller de l’année. «Ça fait longtemps que Carl travaille avec nous et il fait un super travail», reconnaît Lavoie, dont l’équipe a établi un nouveau record durant les séries en gagnant dix matchs consécutifs.