Victoire, bris de moteur, accident et mauvais tirage au sort sur la grille de départ; l’été 2020 de Louis-Philippe Dumoulin a été dicté par les extrêmes, lors des trois programmes doubles de la série NASCAR Pinty’s.
Victoire, bris de moteur, accident et mauvais tirage au sort sur la grille de départ; l’été 2020 de Louis-Philippe Dumoulin a été dicté par les extrêmes, lors des trois programmes doubles de la série NASCAR Pinty’s.

LP Dumoulin: un été de hauts et de bas, en attendant 2021

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Louis-Philippe Dumoulin est passé par toute la gamme des émotions cet été en série NASCAR Pinty’s. Déjà que l’environnement des courses n’avait rien à voir avec la routine des pilotes, les hauts et les bas ont ponctué ces trois programmes doubles, tous disputés en Ontario et devant des gradins vides.

Une victoire en lever de rideau, avant de subir un abandon, conséquence d’un bris de moteur: le 15 août, Dumoulin avait déjà un avant-goût de cette saison atypique.

Le Trifluvien a conclu le calendrier, samedi au Jukasa Motor Speedway, en prenant respectivement les positions 3 et 9 des cinquième et sixième courses du calendrier. Dans la seconde épreuve, il fut victime collatérale d’un accrochage entre Donald Theetge et Anthony Simone. 

«Ç’a vraiment été la saison des extrêmes», relatait celui qui roule sous les couleurs de WeatherTech Canada et de l’entreprise mauricienne Groupe Bellemare. 

«Dans l’ensemble, je suis satisfait du travail de l’équipe, de la réponse de la voiture. Nous avons quand même été capables d’aller chercher de bons résultats sur des circuits où, historiquement, on n’a pas toujours eu du succès.»

Tout l’hiver, Dumoulin Compétition a travaillé dans ses quartiers de Yamachiche en fonction d’un calendrier de 13 courses. Au milieu de l’été, au terme d’un long travail en coulisses, NASCAR Pinty’s a enfin dévoilé une refonte de calendrier, avec des programmes doubles, donc des courses beaucoup plus courtes. Les équipes - celles qui ont pu et ont voulu se présenter malgré le contexte économique difficile - ont dû se réajuster rapidement.

«C’est clair qu’on ne se préparait pas pour des 125 tours! Cela nous a néanmoins permis de nous pencher sur plusieurs réglages. Il y a des choses sur lesquelles nous avons travaillé, autant cet hiver que pendant la saison écourtée, qui pourra nous être utile en 2021. Nous n’avons pas tout perdu.»

Dumoulin aurait cependant aimé avoir plus de chance avec les tirages au sort. Puisqu’il n’y avait pas de qualifications cet été en Pinty’s, les places sur la grille de départ étaient tirées au hasard. 

«Depuis que je suis tout petit, je n’ai jamais été chanceux à ce jeu et 2020 n’y fait pas exception! J’ai très rarement pu miser sur une position enviable sur la grille. La bonne nouvelle, c’est que nous avons effectué plusieurs beaux retours.»

Pendant les six courses, Dumoulin n’aura mené qu’à la toute fin de l’épreuve initiale, remportée de manière spectaculaire. Il n’a mené aucun autre tour.

Jason Hathaway, vainqueur de trois des six manches, a roulé en tête pendant 393 tours, suivi de Kevin Lacroix (166) et D.J. Kennington (108). 

Dumoulin termine au quatrième rang du classement général avec 231 points, 34 de moins que Hathaway. NASCAR n’a toutefois pas désigné de champion officiel pour 2020.

«C’est vraiment dommage, car la série nous réservait de très belles choses pour cette année, avant la pandémie. Les bourses étaient plus importantes, la visibilité aussi. On espère que tout reviendra à la normale pour le printemps 2021. Nous n’avons pas le choix d’être optimistes!»

WeatherTech et Dumoulin sont liés comme partenaires pour au moins une autre saison. «Nous sommes ensemble depuis 2012 et eux, ils veulent continuer à regarder devant. Disons qu’on a tous hâte au fameux vaccin!»

Nissan Micra: King toujours premier

En Coupe Nissan Micra, le Trifluvien Kevin King a remporté une des deux courses présentées sur le circuit ICAR, sur le site de l’aéroport international Montréal-Mirabel.

Kevin King

Jesse Lazare, son plus proche poursuivant au titre, a gagné l’autre. King mise sur une avance de 30 points sur Lazare au classement. Il reste deux courses au championnat de 2020.