La formation senior du Club de soccer de Trois-Rivières défie la logique en Coupe du Québec.

L’improbable poussée du CSTR

Trois-Rivières — À travers les ténors du soccer senior au Québec, une formation négligée de Trois-Rivières alimente de plus en plus les discussions en raison d’un son parcours inespéré en Coupe du Québec. Formée de joueurs de calibre senior AA et U21 AAA, la troupe du Club de soccer de Trois-Rivières multiplie les surprises cet été, ayant notamment écarté deux des meilleures formations de la province pour obtenir son invitation dans le carré d’as.

Pour l’entraîneur Shany Black, cette poussée en Coupe du Québec dans le meilleur calibre amateur de la province représente un cadeau tombé du ciel. «On a une saison particulièrement difficile avec nos U21 alors on s’accroche à ce parcours pour trouver de la motivation. C’est définitivement un parcours au-delà de nos attentes jusqu’à maintenant!»

SURPRISE APRÈS SURPRISE
En lever de rideau, les Trifluviens ont d’abord eu le dessus sur le Boréal de Rouyn-Noranda (U21 AAA) au compte de 4-1, grâce à un doublé de Félix Bouchard ainsi que des réussites de Nicolas Marcotte et Jérémy-Nathaniel Tothaud-Mouandza.

C’est après cette première victoire, en seizièmes de finale, que le casse-tête s’est corsé. En huitièmes de finale, le CSTR a ensuite eu dans les pattes la formation lavalloise des Étoiles de l’Est, une formation de tête du circuit AAA provincial.

En arrière 2-0 après 65 minutes, les Trifluviens ont orchestré une improbable remontée pour égaler la marque et forcer la prolongation grâce au doublé de Harold-Steven Casas-Tafur. En surtemps, la magie s’est poursuivie lorsque Casas-Tafur a construit le filet vainqueur d’Ulrich Abo Yvan N’Guessan.

Malgré cet obstacle de taille éliminé, le CSTR n’était pas au bout de ses peines. En quarts de finale, le Royal Sélect Beauport, premier en Ligue de soccer élite du Québec, se trouvait sur sa route. Sous pression pendant la totalité du match, les protégés de Shany Black n’ont jamais flanché avant d’être récompensés par le but décisif de Bouchard, à la 87e minute, à la surprise générale.

«Beauport est peut-être la meilleure équipe au Québec et a des ambitions de Championnat canadien. Dans nos deux derniers matchs, on était considérés battus avant même le début. C’est vrai qu’on n’a pas touché beaucoup au ballon contre Beauport, on a subi beaucoup. Mais on a trouvé une façon de sortir gagnants», note le pilote du CSTR.

Le prochain test en Coupe du Québec pour le CSTR aura lieu le 8 septembre, lors d’un duel face au Celtix du Haut-Richelieu, deuxième en LSEQ. «On va arriver là avec la même préparation et surtout la même humilité. Les gars demeurent réalistes et ils savent ce qu’ils doivent faire pour continuer à avoir du succès», admet Black.

Dans l’autre demi-finale, l’AS Charlesbourg croisera le fer avec le FC Shamrock de Deux-Montagnes.

UN AUTRE OBJECTIF DANS LE VISEUR
En parallèle de leur irrésistible parcours en Coupe du Québec, les représentants de la formation senior AA du CSTR poursuivent un autre objectif ambitieux. Ils souhaitent obtenir une promotion dans le réseau AAA en vue de l’été 2019. Pour atteindre leur but, les protégés de Shany Black doivent terminer parmi les deux premiers de leur division.

Or, avant les rencontres de lundi soir, le CSTR accusait un point de retard sur le deuxième rang et trois matchs à jouer.

Bref, tout est encore possible pour ajouter à un été déjà bien garni de succès.