Trois-Rivières et Saint-Léonard-d’Aston sont de la nouvelle Ligue nationale de hockey balle.

Ligue nationale de hockey balle: la région bien représentée

GRANBY — Le projet était dans l’air depuis un certain temps, mais voilà maintenant que c’est officiel : le Québec abritera la toute première ligue de hockey balle professionnelle au monde. Fondée par Alex Burrows, la Ligue nationale de hockey balle entamera ses activités à la fin du mois de mai.

Trois-Rivières, Saint-Léonard-­d’Aston, Anjou, Granby, Boucherville, Drummondville, Joliette, Lévis, Mirabel, Québec, Sherbrooke et Victoriaville sont les villes qui ont mis la main sur une concession de la LNHB.

Chaque équipe jouera 16 matchs en saison régulière, dont huit à domicile. Huit des 12 formations participeront aux séries éliminatoires.

Un repêchage aura lieu en avril afin de former l’alignement des équipes. La liste de protection des formations sera constituée de 20 joueurs et les clubs pourront  «habiller» neuf joueurs et deux gardiens à chaque match. On jouera enfin à trois contre trois. «Les joueurs qui joueront durant la saison régulière seront rémunérés, une première dans le monde du hockey balle. La saison, incluant les séries des 12 équipes, se jouera de mai à août 2020. Seulement huit d’entre elles feront les séries», précise la ligue dans son communiqué.  

«Nous avons travaillé très fort sur ce nouveau projet qui devient réalité aujourd’hui. Une ligue professionnelle de hockey balle avec 12 équipes, 240 joueurs, des dizaines de commanditaires, des retombées économiques importantes un peu partout au Québec et surtout beaucoup de plaisir», affirme Alex Burrows, ancien joueur de la LNH et maintenant entraîneur adjoint avec le Rocket de Laval.

Le hockey balle est pratiqué par plus de 1 500 000 joueurs et joueuses. Il s’agit d’un des sports les plus en croissance au monde. «Au Québec seulement, ce sont plus d’une cinquantaine d’organisations, près de 50 000 membres donc plus de 75% de la communauté de joueurs et joueuses de hockey balle qui sont membres de l’Association des joueurs de hockey balle de l’Amérique du Nord (NBHPA), qui est derrière ce superbe projet», fait valoir la nouvelle ligue.

«Grâce à la LNHB, nos jeunes et moins jeunes joueurs de hockey balle pourront s’inspirer de notre président et rêveront de pouvoir eux aussi jouer dans la Ligue nationale de hockey balle. Nous croyons sincèrement que la mise en place d’une telle ligue favorisera l’attachement de nos membres envers leur sport», soutient Kevin Gauthier, directeur du développement LNHB.