Le lanceur Miguel Lahera a lancé 4,2 manches en relève lors de la Classique mondiale de baseball, maintenant une moyenne de points mérités parfaite.

Ligue Can-Am: deux Cubains chez les Aigles

La filière cubaine opérée par les Capitales de Québec depuis quatre ans a fait des petits jusqu'à Trois-Rivières. Deux joueurs de ce prestigieux programme vont joindre les rangs des Aigles de Trois-Rivières pour la saison 2017, ce qui réjouit le gérant TJ Stanton.
Les deux nouveaux venus sont Alexander Ayala, un joueur d'arrêt-court de 34 ans qui a frappé pour ,371 la saison dernière dans la Ligue nationale cubaine et Miguel Lahera, un lanceur droitier de 32 ans qui a compilé une fiche de cinq gains contre quatre revers en 2016, en plus de participer à la Classique mondiale de baseball il y a quelques semaines. Ces deux additions apportent du tonus à une formation qui va tenter d'offrir du bien meilleur baseball aux fans de la Mauricie après un été 2016 très décevant.
«Je suis très excité à l'idée de diriger ces deux gars-là. Ils viennent d'un excellent programme, ce sont des joueurs avec de belles qualités. Il ne fait aucun doute dans mon esprit qu'ils vont faire de nous une meilleure équipe», soulignait Stanton.
Ce dernier était soulagé que les négociations aient abouti sur une entente officielle, dévoilée vendredi par les autorités du baseball cubain lors d'une conférence de presse tenue à La Havane. «C'est toujours compliqué, négocier avec les autorités cubaines. Heureusement, la ligue a un peu d'expérience maintenant dans ce dossier, ça aide beaucoup. Mais ça reste un processus long et c'est le fun de savoir que tout est maintenant attaché», expliquait le gérant de la formation trifluvienne, qui dit en revanche n'avoir eu aucun mal à vendre Trois-Rivières aux autorités cubaines. «Trois-Rivières a fait un excellent travail quand la formation nationale est venue ici. L'accueil qui a été réservé aux Cubains a aidé dans les négociations, c'est certain.»
Autre bonne nouvelle, les visas d'Ayala et de Lahera sont déjà réglés, ce qui fait que Stanton sait déjà que ses deux nouveaux poulains seront en ville au début mai. «On s'y est pris longtemps d'avance pour régler ça, on ne voulait pas avoir de pépins. C'est fait et c'est un gros souci de moins. Ayala et Lahera arriveront donc une semaine avant notre camp, ce qui va leur permettre de s'acclimater à notre température et à leur nouveau mode de vie. Tout sera différent pour eux ici, ils vont découvrir un paquet de choses. Dans les circonstances, c'est une excellente chose à mes yeux qu'ils puissent arriver dès les premiers jours du mois de mai!»
Les juniors aussi
En plus d'une équipe nationale senior pour affronter les six clubs de la Can-Am du 8 au 29 juin - 12 au 15 à Québec -, Cuba a annoncé vendredi que sa sélection junior effectuera aussi une tournée québécoise. 
En préparation pour la Coupe du monde des moins de 18 ans disputée à Thunder Bay, en Ontario, début septembre, les meilleurs juniors cubains livreront une partie contre chacune des 13 équipes de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ), du 1er au 23 juillet. Idée lancée en octobre par Laplante, le président des Capitales et vice-président de Baseball Québec. Les Cubains ont été réceptifs à l'idée dès le départ.
Les dirigeants de la LBJEQ et de Baseball Québec veulent créer un événement lors de chaque arrêt de la tournée : Québec, Charlesbourg, Trois-Rivières, Saguenay, Coaticook, Gatineau, Granby, LaSalle, Laval, Longueuil, Montréal, Repentigny et Saint-Eustache.
Avec Le Soleil