Le Bigfoot de Saint-Léonard a bénéficié d'une solide performance de son gardien, Vincent Lamontagne, dimanche soir à Louiseville pour l'emporter 4-2 face au Bellemare et ainsi prendre les devants 2-0 dans la finale de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie.

LHSAM: le Bigfoot prend l'avance

Le Bigfoot de Saint-Léonard-d'Aston a connu un fort week-end lors des deux premiers matchs de la série finale de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie. Les champions en titre n'ont pas laissé de chance au Bellemare de Louiseville et se sont forgé une avance de 2-0.
Dimanche, à Louiseville, les hommes de Sébastien Vouligny ont connu un bon départ en s'emparant d'une avance de 2-0 lors de la première période grâce à des filets de Maxime Lecours et Pierrick Martel.
Malgré la victoire, le pilote léonardois aurait aimé voir sa troupe disputer 60 minutes sans lever le pied de la pédale d'accélération. «Nous avons réussi à tenir le Bellemare hors de la feuille de pointage pendant cinq périodes. C'est tout un exploit quand on regarde leur alignement, a dit Vouligny. C'était notre neuvième victoire de suite. Par contre, nous sommes tombés dans le piège de vouloir s'en sortir avec la victoire sans s'acquitter de la facture, ce qui nous a nui. J'ai tout de même confiance pour vendredi.»
Le chef d'orchestre du Bigfoot a tenu à souligner la performance de son gardien Vincent Lamontagne, qui a signé les deux gains de la fin de semaine devant la cage léonardoise. Pierre-Alexandre Joncas, Anthony Lebel et Sam Gibbons ont eux aussi tiré leur épingle du jeu à son avis.
Dans le camp opposé, l'inefficacité en avantage numérique a fait mal à la bande d'Alexandre Melançon. Le Bellemare n'a marqué qu'un seul but en 15 opportunités en avantage numérique, l'oeuvre de David Poulin alors qu'il ne restait que 15 secondes à faire au match. Les Louisevillois ont toutefois bien fait en ne permettant au Bigfoot qu'un seul but lors des 12 occasions dont il a profité.
«Nous n'avons pas joué pendant 60 minutes. Ça fait deux fois que ça nous pète dans les mains. On affronte une bonne équipe et on ne peut pas jouer du hockey de rattrapage contre un gardien qui est remarquable», a analysé Melançon.
Vendredi, les Léonardois n'ont pas fait de faute en ouverture de rideau en signant un blanchissage de 4-0 sur le Bellemare. L'attaquant Marc-André Laroche a connu une forte rencontre en déjouant le gardien Joël Quirion à deux occasions lors du deuxième vingt. Pierre-Alexandre Joncas a fait de même avant la fin de la période, alors qu'Anthony Lebel a marqué le quatrième but du Bigfoot lors du dernier vingt.
La victoire est allée à la fiche de Lamontagne qui a fait face à 33 lancers lors de cette rencontre.
Le troisième match de la série aura lieu vendredi à Saint-Léonard-d'Aston.