Claude Bouchard

Un piège saguenéen à éviter pour les Cataractes

Preuve que les choses changent vite dans le monde de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il y a une semaine, les Cataractes de Shawinigan (19-9-1-1) étaient au coeur de leur pire séquence de la saison, et peu de gens leur donnaient une réelle chance de quitter l'Abitibi sur une note positive. Deux triomphes identiques de 5-1 plus tard, les protégés de Claude Bouchard semblent avoir sorti la tête de l'eau et regagné la berge.
Les Cataractes tenteront de prolonger à trois leur séquence victorieuse, vendredi, lorsque les Saguenéens de Chicoutimi (15-13-2-1) seront de passage au Centre Gervais Auto. Les visiteurs, défaits au cours de leurs six dernières sorties (0-4-1-1), se retrouvent dans une position qui rappelle bien la plus récente série noire des Shawiniganais.
«On ne regarde pas leur fiche parce qu'on est conscients que c'est une très bonne équipe de hockey. Dans les défaites qu'ils ont eues dernièrement, il y en a beaucoup par un but. On est conscients que le fil est très mince. Ça ne prend pas une grosse différence pour changer une défaite par un but pour une victoire par un but», observe Bouchard.
Deux rencontres sont prévues à l'horaire avant que les joueurs et les dirigeants des Cataractes puissent retirer le pied de la pédale afin de profiter du congé de la période des Fêtes. Le concept bien connu de conclure en force avant une longue pause sera répété par nombre d'instructeurs aux quatre coins du circuit Courteau lors des prochains jours. Le pilote des hommes en jaune n'a pas dérogé à cette tendance.
«On est tous dans la même situation. Les joueurs sont conscients que le congé de Noël est proche. Je pense que tout le monde est excité par l'arrivée de cette pause, mais il faut trouver le moyen de rester focus sur ce qu'on a à faire. (...) On ne met pas l'accent sur le résultat, mais bien sur le processus. Si on performe de la bonne façon, on va se donner des chances d'aller chercher un résultat positif», soutient-il.
D'Aoust de retour
Bouchard a confirmé que le gardien Mikhail Denisov défendra la cage shawiniganaise face à la formation qui a inscrit le moins de buts cette saison.
L'homme-orchestre a également déclaré que l'attaquant Alexis D'Aoust sera de retour dans l'alignement après avoir manqué à l'appel au cours des cinq derniers matchs en raison du retrait de ses amygdales. À l'inverse, le défenseur Samuel Girard ne sera pas en uniforme puisqu'il purgera la troisième et dernière rencontre d'une suspension pour être entré en contact avec un officiel. Brandon Gignac, touché au bas du corps, est quant à lui un cas incertain.
Askew s'amène
Même si la période des transactions dans la LHJMQ n'est pas officiellement amorcée, plusieurs joueurs changeront de destination dimanche. C'est le cas de Cameron Askew qui déménagera à Shawinigan.
Selon ce que Le Nouvelliste a appris, l'attaquant format géant deviendra un membre des Cataractes, qui l'ont acquis des Wildcats de Moncton.
L'Américain de 19 ans en est à sa quatrième saison dans la LHJMQ. Après avoir connu des débuts difficiles à Drummondville en 2013-2014, Askew a récolté 45 et 65 points lors des deux dernières campagnes au Nouveau-Brunswick.
Cette saison, Askew, qui évolue au centre, a marqué 13 buts et ajouté 16 passes en 32 matchs avec les Wildcats.
Avec la collaboration de Nicolas Ducharme