Les Cataractes ont conclu la saison régulière samedi en établissant un record d'assistance.

Record d'assistance pour les Cataractes

Les Cataractes n'étaient pas loin d'un scénario parfait. Une salle comble, qui permettait d'établir un nouveau record d'assistance. Un effort honnête, ponctué de 41 tirs au but sur le filet d'Étienne Montpetit. Ce dernier n'a toutefois pas voulu collaborer, et il a guidé les Foreurs à une victoire de 2-1 arrachée en fusillade samedi après-midi, le dernier match à l'agenda des Shawiniganais en saison régulière.
Voilà un scénario qui va plaire aux Foreurs, puisque le jeu de domino au classement général lors de la dernière journée d'activités a mis sur pied une confrontation Val-d'Or-Shawinigan en première ronde des séries. 
«On vient de lancer un message, qu'on ne sera pas facile à jouer contre», opinait le gardien des Foreurs. «On a marqué le premier but aujourd'hui, ça m'a mis en confiance. Je suis plus motivé quand ça arrive. Et quand je joue de cette façon, je sens que les gars jouent en confiance devant moi. Nous sommes prêts pour les séries.»
Claude Bouchard pense pas mal la même chose de son équipe, qui a dominé ce match même s'il s'était privé des services de Samuel Girard, Dennis Yan, Mathieu Olivier et Samuel Blier. «Leur gardien a été très bon. On le sait qu'il fait partie des meilleurs de la ligue. De notre côté, c'est quand même une bonne performance. On vient d'en coller cinq de suite, dont trois vraiment très bonnes. On se prépare maintenant pour une toute nouvelle saison. On a reposé des gars en fin de semaine car on voulait entrer en séries sans blessure et là-dessus, c'est mission accomplie. À part Cavan Fitzgerald, tout le monde sera disponible pour le premier match des séries.»
S'ils avaient perdu samedi soir, les équipiers de Mario Durocher auraient eu rendez-vous avec les Huskies de Rouyn-Noranda. En l'emportant, les Foreurs ont grimpé du 15e au 14e rang, se retrouvant face aux Cataractes. Claude Bouchard refusait néanmoins de croire que ses rivaux avaient choisi leur club. «On est dans le junior, tu ne peux pas demander à un joueur de rater un jeu, ou à une équipe de perdre un match volontairement. Les Foreurs ont joué leur match, nous aussi. Ça donne une confrontation entre les deux équipes. Et à partir de maintenant, tous les compteurs sont remis à zéro.»
Alexis D'Aoust voyait les choses de la même façon que son pilote. «Ma façon de penser en séries, c'est n'importe qui, n'importe quand. Je ne pense pas que les Foreurs nous aient choisis. Tout est à recommencer de toute façon, pour nous comme pour eux. Je m'attends à une série serrée», argumentait le Trifluvien de 20 ans, auteur de neuf tirs samedi. Neuf tirs stoppés par Montpetit! «Il a été excellent. Les Foreurs misent sur une bonne offensive mais selon moi, leur principal atout est leur gardien. Faudra mettre du trafic devant lui en séries.»
Record d'assistance
Par ailleurs, les Cataractes de Shawinigan ont conclu leur 48e saison en établissant un nouveau record aux guichets. Pas moins de 4143 partisans ont assisté au duel face aux Foreurs de Val-d'Or samedi soir, qui s'est terminé par une victoire de 2-1 en fusillade des visiteurs, ce qui établit maintenant le standard d'excellence à 120 500 partisans. C'est 100 de mieux que lors de la saison 2011-12, qui s'était terminée par le tournoi de la Coupe Memorial dans la ville de l'électricité.
«C'est l'fun de faire partie de l'histoire. Quarante-huit ans, c'est quand même pas rien. C'est un record qui est partagé par les joueurs, les entraîneurs, les propriétaires, tout le personnel de l'organisation. Mais surtout, chapeau aux partisans de l'équipe, qui montrent tout un attachement pour le hockey junior», soulignait Claude Bouchard, qui a également eu de bons mots pour la dernière performance de son équipe. Malgré le revers, les Cataractes ont dominé 41-21 dans la colonne des tirs au but, même si Dennis Yan, Samuel Girard, Mathieu Olivier et Samuel Blier étaient au repos.