Si les Cataractes ont devancé les Sea Dogs par trois points en saison, ils n'ont pas été en mesure de les vaincre.

LHJMQ: un carré d'as relevé

Plus que quatre équipes en lice en séries éliminatoires dans la LHJMQ. Ce carré d'as est fort relevé, avec la présence des trois champions de division. Coup d'oeil sur les deux chocs en demi-finale.
1. Huskies de Rouyn-Noranda contre 6. Wildcats de Moncton
Après un grand pique-nique contre les Voltigeurs en première ronde, les Huskies ont dû composer avec de l'adversité en quart de finale face à l'Armada, qui s'est employé à fermer le jeu le plus possible. 
Les Huskies ont réussi à se débarrasser de l'Armada en cinq matchs, mais les hommes de Gilles Bouchard ont néanmoins été testés par une équipe dédiée. En demi-finale, ils se retrouvent devant une formation plus talentueuse, plus mature. 
Peu de gens auraient parié sur les chances de Wildcats d'accéder au carré d'as après leur parcours cahoteux des derniers mois de la saison. Or ils ont enchaîné en éliminant coup sur coup les Tigres de Victoriaville et les Olympiques de Gatineau. 
Il faut accorder beaucoup de mérite aux hommes de Darren Rumble pour ce triomphe face aux Olympiques, qui formaient la meilleure brigade défensive du circuit. Nul doute que les Wildcats vont débarquer en Abitibi-Témiscamingue sans complexe.
<p>Chase Marchand</p>
<p>Conor Garland</p>
Joueurs à surveiller
Huskies: Chase Marchand
Lauréat du trophée Jacques-Plante, le vétéran de 20 ans a eu la vie facile depuis le début des séries. Les Voltigeurs ont été détruits par ses coéquipiers, l'Armada avait très peu d'appétit pour l'attaque. 
Ce sera différent face aux Wildcats, qui ont marqué 19 buts contre la défensive en béton armé des Olympiques.
De plus, la perte de Jérémy Lauzon va affecter la défensive des Huskies. Marchand aura l'occasion de montrer de quel bois il est fait au cours des 10 prochains jours. 
Wildcats: Conor Garland
Limité à quatre passes, blanchi à quatre reprises, Conor Garland a été moins électrisant qu'à son habitude en deuxième ronde. Pariez qu'il va retrouver ses repères face aux Huskies, l'équipe de Francis Perron. 
Ce dernier lui a été préféré pour le titre de joueur le plus efficace, lors du gala des Rondelles d'Or il y a deux semaines, même si Garland a savouré un deuxième championnat des marqueurs d'affilée. Garland carbure à ce genre de défi. Il voudra certainement prouver que ceux qui ont voté contre lui étaient dans le champ gauche!
Prédiction: Huskies en six
2. Cataractes de Shawinigan contre 3. Sea Dogs de Saint John
Seulement trois points ont séparé les deux clubs après 68 matchs en saison régulière. Les Cataractes ont devancé les Sea Dogs, mais ils n'ont pas réussi à les vaincre en saison. Deux équipes qui suivent le même cycle, dont les meilleurs joueurs sont âgés de 17 et 18 ans. Plusieurs choix de première ronde seront sur la glace. 
Les Sea Dogs sont plus explosifs en défensive, les Cataractes misent sur plus de munitions à l'attaque. Il faut quand même accorder un avantage aux Shawiniganais, qui ont eu droit à un peu de repos avant d'attaquer la demi-finale. 
Les Sea Dogs, de leur côté, ont eu besoin de sept matchs en deuxième ronde pour achever les Screaming Eagles mardi. En ajoutant le voyagement vers la Mauricie, ça laisse bien peu de temps aux équipiers de Danny Flynn pour reprendre leur souffle d'ici à vendredi!
<p>Philippe Cadorette </p>
<p>Thomas Chabot a marqué l'un des cinq buts des Sea Dogs de St-John, mardi.</p>
Joueurs à surveiller
Cataractes: Philippe Cadorette
Il lui manque quatre victoires pour devenir le gardien le plus victorieux de l'histoire de la LHJMQ en séries. Pour s'offrir ce record, Cadorette devra élever son jeu d'un cran. Jusqu'ici, les Cataractes n'ont pas eu trop besoin qu'il fasse la différence. 
Ça va changer face aux Sea Dogs, une équipe aussi talentueuse qu'eux. Cadorette a été acquis justement pour l'impact qu'il peut exercer à ce temps-ci de l'année. La balle est dans son camp.
Sea Dogs: Thomas Chabot
Surprise, ce n'est pas Chabot, membre d'Équipe Canada junior, qui a été désigné le meilleur défenseur du circuit au dernier Gala des Rondelles d'Or. Le jury lui a préféré Samuel Girard des Cataractes, l'arrière le plus productif au pays malgré ses 17 ans. 
Depuis, il n'y a pas un arrière qui a amassé plus de points que Chabot! Il en revendique 17 en 12 matchs des séries. Son différentiel de +11 le place aussi parmi les meneurs à ce chapitre. 
Prédiction: Cataractes en 7