David Noël a inscrit son 11e but de la saison dans la victoire.

L'herbe est-elle plus verte chez le voisin?

CHRONIQUE / Plus d'un mois s'est écoulé depuis la fin de la période des transactions dans la LHJMQ, mettant fin à une période stressante pour les 18 directeurs généraux du plateau. Parce qu'il y a toujours une bonne part d'inconnu au moment de ficeler les ententes.
Comment les joueurs vont réagir en changeant d'adresse? La chimie sera-t-elle affectée dans le vestiaire? Est-ce qu'un morceau complémentaire deviendra une vedette dans une autre ville? Voyons qui a trouvé de l'herbe plus verte chez le voisin!
Pierre-Luc Dubois
Pierre-Luc Dubois Armada
Joël Bouchard n'a jamais eu l'habitude de réussir à bâcler les grosses transactions. Il va peut-être y prendre goût à voir Pierre-Luc Dubois à l'oeuvre.
Décevant depuis son retour du camp d'entraînement des Blue Jackets, après avoir été le troisième choix du repêchage de la LNH, Dubois a retrouvé ses repères avec l'Armada. Il produit deux fois plus à Blainville qu'au Cap-Breton, et il flirte avec la moyenne d'un but par match.
Soudainement, la facture semble moins salée! Grâce à son apport, l'Armada peut toujours rêver au championnat de la saison régulière, et se bat farouchement pour le titre de la division Ouest.
Joey Ratelle
Joey Ratelle Saguenéens
Yanick Jean a injecté talent et caractère à son équipe en sortant le capitaine des Voltigeurs de Drummondville. Reconnu comme un buteur, Ratelle est mieux entouré à Chicoutimi et ça lui permet de montrer aussi ses habiletés de passeur.
La contribution du vétéran de 20 ans ne se résume toutefois pas à la feuille de pointage, c'est un allumeur qui ne gêne pas pour distribuer les mises en échec, et qui peut même jeter les gants à l'occasion.
Résultat, les Saguenéens ont mis la main sur un complément offensif de première qualité pour le noyau déjà en place qui tourne autour de Nicolas Roy. Les Saguenéens ont amassé au moins un point à leurs huit dernières sorties...
David Noël
David Noël Foreurs
En sacrifiant leur capitaine Olivier Galipeau, les Foreurs ont au moins pu mettre la main sur un défenseur rempli de promesses, David Noël.
Et ce dernier n'a pas mis de temps à gagner la confiance de Mario Durocher, il est déjà utilisé à toutes les sauces. Il a donc profité des dernières semaines pour engraisser sa fiche personnelle, qui s'établit à cinq buts et autant de passes en 15 matchs depuis qu'il s'est établi à Val-d'Or.
L'ex-joueur des Saguenéens, âgé de 17 ans, est le meilleur buteur chez les défenseurs recrues, avec huit filets à son actif.
Anthony Dumont-Bouchard
Anthony Dumont-Bouchard Titan
Sylvain Couturier a toujours aimé transiger avec les Voltigeurs sous l'ère Dominic Ricard. Ses premières discussions avec Dominique Ducharme ne vont certainement pas le refroidir, puisqu'Anthony Dumont-Bouchard est venu consolider de belle façon la position de gardien chez le Titan.
Il connaissait un début de saison très potable à Drummondville, il a haussé la cadence à Bathurst. Résultat, il est maintenant au plus fort de la course pour le trophée Jacques-Plante. Attention au Titan, c'est une équipe qui passe sous le radar actuellement, mais qui peut battre n'importe quelle formation du plateau.
Julien Tessier
Julien Tessier Wildcats
Il est l'un des rares rayons de soleil dans la tempête qui tourne actuellement autour des Wildcats. Le directeur-gérant Roger Shannon a échangé tous les vétérans qui avaient de la valeur aux Fêtes, alors son club n'a pas gagné à ses 20 derniers matchs.
Shannon a surtout acquis des choix au repêchage mais il a greffé aussi quelques jeunes, dont cet ex-porte-couleurs des Estacades qui semble enfin prêt à produire sur une base régulière dans le junior majeur.
Tessier, un choix de première ronde, avait été freiné par la maladie à ses premiers pas dans la ligue. C'est dans la Ligue junior AAA, sous les ordres de ce bon vieux Robert Dubuc, que Tessier s'est refait une confiance en début de saison.
Il l'a transportée à Moncton, où il a amassé 15 points, dont quatre buts, en 20 matchs. À 18 ans, Tessier sera vraisemblablement en mesure d'offrir trois saisons de qualité aux Wildcats.
Mark Grametbauer
Mark Grametbauer Islanders
Les Islanders ont fait le plein de nouveaux joueurs à la dernière période de transactions. Une dizaine, rien de moins. Or c'est l'un des moins connus du groupe qui se démarque en ce moment, soit le gardien Mark Grametbauer qui partageait auparavant le boulot avec Mathieu Bellemare à Gatineau. Grametbauer n'a perdu qu'un seul match en temps réglementaire depuis son arrivée à Charlottetown. Son pourcentage d'efficacité de ,899 est égal à celui de Matthew Welsh, le gardien numéro un de l'équipe. Jim Hulton se retrouve donc avec un duo de portiers qui peuvent se pousser l'un et l'autre.
Ce qui est loin d'être une mauvaise chose pour une équipe qui a décidé d'y aller all-in et qui est davantage axée sur l'attaque.
Mathieu Ayotte
Mathieu Ayotte Remparts
Parce qu'il a passé beaucoup de temps à l'infirmerie, les Tigres ont finalement jeté la serviette et refilé les services du rapide attaquant à prix d'ami aux Remparts.
Visiblement, Philippe Boucher a fait une bonne affaire, puisque son nouveau vétéran de 20 ans lui a rapporté huit buts et 10 passes en 14 matchs jusqu'à maintenant.
Tant qu'il réussira à se tenir loin de la clinique des Remparts, Ayotte va rendre de précieux services à sa nouvelle équipe.
Olivier Tremblay Huskies
Gilles Bouchard voulait offrir un adjoint d'expérience à Samuel Harvey pour le dernier droit et il semble avoir eu la main heureuse en se tournant vers Olivier Tremblay. Le vétéran accorde un but de moins par match en moyenne depuis qu'il s'est retrouvé en Abitibi. Il a aussi haussé son pourcentage d'efficacité de ,874 à ,901.
Bien sûr, il est épaulé par une brigade défensive plus étoffée avec les Huskies. Reste qu'il présente des statistiques similaires à celle de Harvey. Si jamais ce dernier connaissait des pépins en séries, Bouchard aura une alternative de qualité sur le banc.
Saint John's est maintenant une option
Les rumeurs entourant l'appétit de Saint John's pour accueillir de nouveau le hockey junior circulent depuis des semaines. Une étape a été franchie au cours des derniers jours, alors que le commissaire Gilles Courteau a prévenu les 18 franchises du plateau que la ville de Terre-Neuve-et-Labrador était maintenant une candidate pour une relocalisation, si jamais quelqu'un autour de la table se cherchait un nouveau port d'attache.
L'annonce de Courteau a été faite durant une réunion des gouverneurs jeudi dernier. Si aucun club ne s'est alors manifesté publiquement, ça reste quand même intéressant dans la mesure où les promoteurs de Saint John's seraient donc prêts à compenser financièrement leurs éventuels partenaires pour les dépenses reliées au voyagement. Cette concession étant à l'autre bout du pays, le transport ne peut se faire logiquement que par avion.
Rappelons que Saint John's va perdre le club-école du Canadien dans la Ligue américaine à la fin de la saison. Le Canadien va opérer sa filiale à Laval dans un Colisée flambant neuf à partir de la saison 2017-18.