Dominique Ducharme

Ducharme bientôt agent libre?

Ses Mooseheads ayant été exclus des séries, Dominique Ducharme est en vacances forcées, une première pour lui à ce stade-ci de l'année depuis qu'il fait du hockey. Le timing n'est pas si mauvais par contre, puisque l'entraîneur-chef a entamé une réflexion sur la suite à donner à sa carrière.
S'il veut retourner à Halifax, pas de problème il y a une prolongation de contrat qui l'attend. Mais s'il souhaite se rapprocher de ses enfants qui vivent au centre du Québec, le moment est bien choisi puisqu'il écoule actuellement les dernières semaines de son pacte. «Je suis très bien traité par les Mooseheads. Mais j'ai décidé de prendre mon temps avant de prendre une décision. Bobby (Smith) est un gars de famille, il comprend ma situation. Bien sûr, je devrai me brancher dans un avenir pas si lointain. Je suis en train de peser le pour et le contre...»
S'il choisit de devenir agent libre, le téléphone pourrait ne pas dérougir. Les Voltigeurs sont à la recherche d'hommes de hockey. Le Drakkar n'a toujours pas nommé son entraîneur-chef. Le retour de Stéphane Julien n'est pas confirmé à Sherbrooke, pas plus que celui de Claude Bouchard à Shawinigan. Ducharme est au courant de tout ça! Ce qui est clair, c'est que s'il se sépare des Mooseheads, il se cherchera du boulot à deux heures de route maximum du domicile familial. Faites le calcul, ça laisse peu d'options!
Parallèlement, celui qui a soulevé la Coupe Memorial il y a trois ans fait partie du processus de sélection de Hockey Canada, en vue du prochain Championnat du monde junior qui se tiendra conjointement à Montréal et à Toronto. Ducharme a servi d'adjoint l'an dernier au Championnat du monde junior. Il espère évidemment obtenir les guides de l'équipe cette fois.