Steeve Carpentier (au centre) et ses 13 protégés prendront d'assaut le parcours de l'Ironman Mont-Tremblant ce week-end.

L'heure de vérité est arrivée pour la deuxième mouture de Mouv C

Après 48 semaines de dur labeur, le jour de vérité est enfin arrivé pour les 13 protégés de Steeve Carpentier qui vivront leur baptême Ironman dimanche à Mont-Tremblant, soit nager 3,8 km, parcourir 180 km en vélo et courir 42,2 km.
Il s'agit de la deuxième année que le Shawiniganais prend sous son aile des néophytes afin de les transformer en Ironman en l'espace d'un an. Cette année fort chargée à l'entraînement atteindra donc son point culminant ce week-end pour sept femmes (Émilie St-Jean, Kathleen Guay, Vicky Lahaie, Lise Proulx, Mylène Cloutier, Martine Proulx et Julie Bergeron) et six hommes (Félix Héroux, Antoine Matteau, Gilles Boisclair, Guillaume Tessier, Marc Milot et Martin Chaîné).
«Nous avons eu un camp d'entraînement dans le parc de la Mauricie il y a deux semaines et cette semaine, c'était place au repos avant le grand jour. J'ai confiance en tout mon groupe, confiance que tout le monde va réaliser son Ironman», a indiqué Carpentier, qui a apporté quelques retouches à son plan de supervision cette année.
«J'ai intégré un soutien psychologique pour l'après-course, car on s'est rendu compte l'an passé que certains peuvent se retrouver devant le néant une fois la compétition terminée.»
De plus, l'engouement pour le Mouv C demeure bien vivant alors que 10 nouveaux passionnés confirmeront leur inscription à l'édition 2017 de l'Ironman de Mont-Tremblant ce week-end avant d'entreprendre le plan d'entraînement de Steeve Carpentier en vue de leur éreintant défi.
Grande délégation régionale
Par ailleurs, la région risque d'être fort bien représentée dimanche dans les Laurentides alors qu'une trentaine d'athlètes devraient prendre le départ de l'épreuve Ironman.
Pour certains, l'enjeu sera une participation au Championnat du monde. L'an dernier, Sarah Casaubon et Steeve Carpentier avaient décroché une invitation pour le prestigieux rendez-vous hawaïen. Les deux seront de nouveau à surveiller, tout comme Antoine Matteau, membre du Mouv C qui en sera à ses premiers pas au sein de cette discipline, dans la catégorie très relevée des 25-29 ans.