Le programme des courses samedi a été bousculé par les nombreuses averses.

Les voitures NASCAR restent dans les puits

Trois-Rivières — Principale attraction de la deuxième fin de semaine des courses, il faudra attendre à dimanche avant d'enfin voir en piste les voitures de la série NASCAR Pinty's, au Grand Prix de Trois-Rivières.

La séance d'essais libres prévue sur l'heure du midi, samedi, a été annulée en raison des averses qui tombaient sur la piste. Plus tard dans la journée, les organisateurs ont dû se résigner à abandonner les qualifications.

Au final, toutes les séries auront pu faire courir leurs voitures samedi... sauf la NASCAR. Une immense déception pour les milliers d'amateurs venus braver le temps froid et la pluie.

«Je pense que je suis plus déçu pour eux que pour nous», faisait valoir Marc-Antoine Camirand, des propos partagés par Louis-Philippe Dumoulin.

Jean-François Dumoulin a fait une brève sortie sur la piste, avant de retourner dans les paddocks.

«C'est plate pour la foule et nos partenaires. D'un autre côté, on ne peut rien faire contre la météo.»

Plusieurs sont néanmoins d'avis que les organisateurs auraient dû retarder la course de fin d'après-midi du Championnat canadien de voitures de tourisme (CTCC), disputée dans des conditions raisonnables. Les spectateurs n'auront vu qu'une poignée de pilotes NASCAR défier le circuit trifluvien vers 14 h. Ils sont rapidement retournés dans les puits. Raphaël Lessard, le jeune prodige de 18 ans dont la voiture est préparée par Dumoulin Compétition, faisait partie de ceux-là.

Raphaël Lessard devra se fier à ses instincts dimanche.

«J'ai eu le temps de compléter deux tours de piste et j'ai presque spinné, c'était ma première fois à vie sous la pluie», mentionnait le Beauceron, un phénomène de la course automobile au Québec.

Les experts ont bien hâte de le voir en piste à Trois-Rivières, sur un circuit routier. «Je vais faire de la visualisation avant d'aller me coucher cette nuit et je vais continuer à parler avec les [Dumoulin]. Ce sont des pros des circuits routiers et ils connaissent cette piste comme moi je suis à l'aise à Vallée-Jonction.»

Sans qualifications, les dirigeants de NASCAR déploieront les pilotes sur la grille de départ, dimanche après-midi, en fonction du rang de leur voiture au classement général.

C'est donc dire que Andrew Ranger partira premier, devant Kevin Lacroix et Louis-Philippe Dumoulin. Camirand, Lessard et Jean-François Dumoulin se trouveront quant à eux désavantagés dans cette situation: Camirand vit une saison difficile tandis que J.-F. Dumoulin est à temps partiel dans la série, à l'instar de Lessard.

Au moins, les pilotes bénéficieront d'une courte séance d'essais dimanche matin, de 9h05 à 9h35.

L'épreuve du 50 Tours Hôtel Le Concorde est la huitième du championnat 2019 de la série NASCAR Pinty's. Andrew Ranger mène le championnat, 18 points devant Kevin Lacroix et 30 devant le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin.

La course commencera dimanche à 14h18. Elle sera présentée en direct sur les ondes de RDS2.

Deux séries ont conclu leurs activités à ce 50e Grand Prix samedi: la Formule 1600 et la CTCC.

Marcel Lafontaine, le promoteur de la Formule 1600 et de la Série Atlantique, au volant de sa voiture de la Série Atlantique.

Les amateurs dans les gradins ont pu admirer les rares voitures de la Série Atlantique, qui se veut un clin d'oeil aux belles années de la Formule Atlantique. L'homme d'affaires Luc Lesage a d'ailleurs gagné la première des deux épreuves, devant son public. La seconde sera présentée dimanche et on devrait voir la Schweppes #13 ayant appartenu à Gilles Villeneuve, avec Bertrand Godin derrière le volant.

Les portes ouvriront au public à 8h30, dimanche matin.