Les Stars ont gagné la série 4-3 et ils participeront à la finale de l’Ouest pour une première fois depuis 2008.
Les Stars ont gagné la série 4-3 et ils participeront à la finale de l’Ouest pour une première fois depuis 2008.

Les Stars éliminent l'Avalanche en sept matchs 

La Presse Canadienne
EDMONTON — Joel Kiviranta a complété son tour du chapeau après 7:24 de jeu en période supplémentaire et les Stars de Dallas ont vaincu l’Avalanche du Colorado 5-4, vendredi, lors du match ultime de leur série demi-finale de l’Association de l’Ouest.

Les Stars ont gagné la série 4-3 et ils participeront à la finale de l’Ouest pour une première fois depuis 2008.

Kiviranta, qui avait été inséré dans la formation des Stars en relève à Andrew Cogliano, blessé, a profité d’une remise d’Andrej Sekera à partir de l’arrière du filet pour déjouer Michael Hutchinson et envoyer l’Avalanche en vacances.

«Peut-être que leur défensive m’a oublié sur la séquence, a raconté Kiviranta. Ils ne savaient pas qui devait me couvrir. J’essayais de trouver une ouverture. J’ai reçu une belle passe.»

Alexander Radulov a marqué les deux autres buts des Stars. Anton Khudobin a repoussé 40 lancers.

Du côté de l’Avalanche, Vladislav Namestnikov a réussi un doublé, tandis que Nazem Kadri et Andre Burakovsky ont amassé chacun un but et une aide. Hutchinson a effectué 31 arrêts.

«Je pense que nos pensées sont évidentes. Nous avions l’impression d’avoir l’avantage en prolongation, que le but allait venir, a mentionné l’attaquant Nathan MacKinnon. Nous avons été coincés dans notre territoire. Les gars étaient fatigués et ils ont réussi un beau jeu. C’est difficile à accepter.»

Au prochain tour, les Stars affronteront le gagnant de la série entre les Canucks de Vancouver et les Golden Knights de Vegas. Le match no 7 de cette série était à l’horaire vendredi soir.

Kiviranta, qui est âgé de 24 ans, en était à sa troisième rencontre des séries. Il avait marqué un but en 11 matchs cette saison avec les Stars, passant la majorité de la campagne dans la Ligue américaine de hockey.

Selon la LNH, Kiviranta est devenu le septième joueur de l’histoire du circuit à réussir un tour du chapeau lors d’un match no 7 - et la première recrue à accomplir l’exploit. Le dernier joueur à avoir marqué trois buts dans un match no 7 était Wayne Gretzky, avec les Kings de Los Angeles en 1993 face aux Maple Leafs de Toronto.

«C’est fou. C’est ce à quoi vous rêvez quand vous êtes jeunes, a dit Kiviranta. J’ai joué le match no 7 de ma vie. Je ne savais pas à quoi m’attendre.»

On croyait se diriger en prolongation avec une égalité de 3-3 après que Radulov eut créé l’égalité avec 8:32 à faire. Cependant, les deux équipes ont marqué un but dans un intervalle de 10 secondes avec moins de quatre minutes à écouler au temps réglementaire.

Namestnikov a inscrit son deuxième but de la rencontre avec 3:40 à faire, mais Kiviranta a répliqué 10 secondes plus tard, lui aussi avec son deuxième but du match.

L’Avalanche menait 3-2 après deux périodes grâce à un but de Kadri en avantage numérique avec 14:15 à faire à l’engagement, après que Khudobin eut mal contrôlé le disque.

Kadri est passé tout près d’en rajouter en deuxième période. Il a vu un tir atteindre la barre transversale et a aussi été frustré par Khudobin avec sa mitaine alors que le gardien tombait à la renverse.

Les Stars comptaient sur un attaquant en plus en raison d’une pénalité à retardement contre l’Avalanche quand ils ont créé l’égalité 2-2 tôt en deuxième période. Denis Gurianov a décoché un tir à travers la circulation dense et le disque a dévié sur la lame de Kiviranta avant de déjouer Hutchinson.

Burakovsky avait donné les devants 2-1 à l’Avalanche à mi-chemin du premier vingt, profitant d’un revirement de Jamie Oleksiak.

Les Stars avaient ouvert le pointage après deux minutes et demie de jeu, quand Radulov avait profité d’une rondelle libre. L’Avalanche avait cependant riposté 69 secondes plus tard, quand un tir d’Ian Cole avait dévié sur le bâton de Namestnikov.

L’Avalanche visait une première participation à la finale de l’Ouest depuis 2002. L’équipe était privée de son capitaine Gabriel Landeskog, blessé à une jambe lors du sixième match. De son côté, MacKinnon a été blanchi de la feuille de pointage pour une première fois en 15 sorties au cours de la relance de la LNH.