Les Patriotes ont gagné 5-2 contre les représentants de l’Université Queen’s.

Les Patriotes se distinguent contre Queen’s

Trois-Rivières — Les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières l’ont emporté 5-2, vendredi soir au Colisée, contre les représentants de l’Université de Queen’s.

«Ce fut un très bon match à tous les niveaux. Nos unités spéciales ont fait le travail. Je dois aussi souligner la tenue de notre quatrième ligne d’attaque, qui a travaillé sans relâche, embêtant la défensive adverse et enlevant beaucoup de temps de possession de rondelle à nos adversaires», souligne l’entraîneur-chef des Patriotes, Marc-Étienne Hubert.

Ce dernier ajoute qu’il a apprécié l’engagement de ses joueurs dans cette partie.

«Leur niveau d’intensité était très élevé», poursuit-il.

Les Trifluviens ont d’ailleurs ouvert la marque en première période grâce à un but de Félix Boivin.

Les visiteurs ont cependant créé l’égalité une quinzaine de minutes plus tard.

Par contre, les Patriotes ont repris rapidement les devants sur le deuxième but de la saison d’Olivier Garneau.

En début de deuxième, les visiteurs ont de nouveau nivelé la marque, avant de voir les locaux reprendre l’avantage grâce à la sixième réussite de la saison de Christophe Boivin.

En troisième, Jordan Martel a assuré la victoire aux siens grâce à ses 10e et 11e buts de la saison.

Les deux équipes se retrouveront au Colisée, samedi à 15 h. Par ailleurs, il se peut que Sébastien Auger soit à nouveau envoyé devant le filet des Patriotes.

Les Estacades surpris

Après une grosse victoire face aux Cantonniers de Magog mercredi, les Estacades de Trois-Rivières ont été surpris par les Albatros du collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup. Ces derniers sont repartis du centre Alphonse-Desjardins avec leur quatrième victoire de la saison, signée au compte de 4-3 en fusillade.

Zacharie Charest, le huitième patineur utilisé lors de la fusillade, a départagé les deux équipes. Huit patineurs, huit buts! Le neuvième à s’élancer, Thomas Pichette, n’a pas été en mesure de poursuivre la séquence, ce qui a procuré le point boni aux Albatros.

Pichette avait toutefois marqué en temps réglementaire, tout comme Antoine Tremblay et Kassim Gaudet pour les Trifluviens.