Les Patriotes ont récolté au moins un point dans un cinquième match de suite.

Les Patriotes s’accrochent

Trois-Rivières — La chaude lutte s’est poursuivie de plus belle dans la division Est de la Ligue universitaire de l’Ontario, vendredi soir, alors que les Patriotes de l’UQTR ont renversé les Lakers de l’Université Nipissing 6-4, à North Bay. Avec cette victoire, les équipiers de Marc-Étienne Hubert demeurent coincés au septième rang, mais s’approchent du même coup à seulement trois points de la deuxième position.

Un peu tout le monde a mis l’épaule à la roue pour ce duel face à une équipe qui lutte pour sa survie, en quête d’une place en séries éliminatoires. Fidèle à son habitude, Christophe Boivin a mené la charge avec un doublé. Son deuxième filet de la soirée a d’ailleurs mis fin au match alors qu’il a poussé la rondelle dans une cage abandonnée, avec une petite seconde à écouler au cadran.

Frédéric Bégin, Samuel Blier, Nicolas Larivière et Julien Gagné ont aussi trouvé le fond du filet contre les Lakers. En tout, 13 joueurs ont amassé au moins un point dans la victoire, dont Timothé Simard qui a noirci la feuille pour une première fois cette saison.

Pour les porte-couleurs trifluviens, il s’agit d’un cinquième match de suite avec au moins un point.

Malgré les deux points ajoutés au classement, tout n’était pas rose dans le camp vainqueur. Après une première période en dents de scie, les Patriotes ont distancé leurs rivaux par trois buts après 40 minutes de jeu. Cependant, une baisse de régime a permis aux Lakers de s’approcher à un but avant de finalement fermer la porte pour de bon.

«On a mal géré notre avance. On n’aurait pas dû les laisser revenir dans le match. On va devoir être meilleurs demain», a mentionné l’entraîneur Marc-Étienne Hubert.

Les Patriotes se mesureront aux Lakers une deuxième fois en 24 heures, samedi soir à North Bay, avant de rentrer au bercail.