Marc-Étienne Hubert

Les Patriotes muselés par les Ravens

TROIS-RIVIÈRES — Les Patriotes de l’UQTR ont vu leurs aspirations de grimper au classement être refroidies, vendredi soir au Colisée, au terme d’un revers de 2-1 aux mains des Ravens de l’Université Carleton.

En vertu de cette défaite, les équipiers de Marc-Étienne Hubert demeurent coincés au septième rang de la division Est dans la Ligue de l’Ontario, avec seulement deux matchs à disputer au calendrier régulier.

Christophe Boivin a été l’unique marqueur pour l’UQTR tandis que Sébastien Auger a repoussé 38 rondelles.

«Plusieurs lancers venaient de l’extérieur, mais Sébastien a bien joué pour nous», a indiqué Hubert. «C’est une performance d’équipe à oublier. Samedi, on va devoir être meilleurs. On est capable de mieux contre eux et on l’a prouvé plus tôt cette saison.»

Les Patriotes retrouveront en effet les Ravens samedi après-midi (15 h) aux Grandes Estrades de Saint-Tite dans le cadre d’un duel en plein-air.

Jacob Guévin prend les commandes
Les Estacades de Trois-Rivières ont été guidés par une performance inspirée de Jacob Guévin, vendredi dans une victoire de 6-2 face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

Le défenseur a fourni deux buts et une passe et a été suivi par ses coéquipiers Xavier Filion (un but, une passe), Anthony Bédard (un but), Tommy Luneau (un but, une passe), et Zachary Gravel (un but).

Entre les poteaux, Alexis Giroux a effectué 24 arrêts pour empocher sa 14e victoire de la saison.

Ce gain permet à la bande Frédéric Lavoie de consolider sa quatrième position au classement général avec trois matchs à disputer en saison régulière.

Revers crève-cœur pour les Diablos
Les Diablos ont encore une fois réussi à tenir tête aux puissantes Dynamiques de Saint-Foy, sans pour autant en récolter les dividendes, vendredi soir au Cégep de Trois-Rivières, alors qu’elles ont encaissé un revers crève-coeur de 54-51. «On menait par six avec quatre minutes à jouer. On a joué un très gros match. Il y a beaucoup plus de positif que de négatif à retenir, mais on a encore de l’apprentissage à faire pour gérer nos fins de matchs», a commenté l’entraîneur Faisal Docter.

Jasmine Martel (12 points, 9 rebonds), Sophie Gobeil (10 points), Allyson Gagné (4 points, 10 rebonds) et Charlotte Gagnon (6 points) ont dirigé l’offensive chez les Diablos.

Malgré cette défaite, Trois-Rivières (3-7) demeure au cinquième rang de la première division du circuit collégial provincial.