Les Patriotes affronteront des équipes de la Ligne Magnus, en France.

Les Patriotes en Europe pour tisser des liens

Trois-Rivières — À l’aube de leur nouvelle saison, les Patriotes ont à nouveau le privilège de passer une dizaine de jours en France, pour tisser des liens entre eux et se mesurer à quelques équipes professionnelles.

Ce périple outre-mer est une des cartes de recrutement dans le jeu de Marc-Étienne Hubert, qui insiste sur l’utilité de l’exercice. «Pour créer une chimie, c’est extraordinaire. Mais bien sûr, le voyage n’est pas seulement utile pour ça. Ça donne aux joueurs l’occasion de se faire valoir auprès d’équipes professionnelles européennes, et ces matchs vont nous préparer pour notre saison. C’est du gros bagage qu’on s’en va chercher là-bas.»

Les Patriotes vont participer à la Summer Cup le week-end prochain à Cergy-Pontoise, cité au nord de Paris qui abrite une équipe de la division 1 dans un tout nouveau complexe sportif. Les équipes d’Amiens et d’Angers, de la Ligue Magnus, seront aussi de ce tournoi où les Patriotes ont trois matchs à leur agenda. «Cergy-Pontoise espère graduer en Ligue Magnus, les efforts sont faits en ce sens. Ça veut dire que le calibre sera très relevé. Les joueurs ont été avertis», sourit Hubert, dont la troupe ira se mesurer aux Ducs à Angers par la suite pour compléter leur voyage.

Ces quatre matchs représentent en même temps la vitrine idéale pour les joueurs qui espèrent s’expatrier en Europe après leur stage universitaire. «Nous avons joué trois ans en ligne contre Amiens, et Pierre-Maxime Poudrier, Félix Plouffe et Tommy Giroux sont rendus là. Ce n’est pas un hasard», fait valoir Hubert.

«On a joué contre des clubs de la Ligue allemande, où Martin Lefebvre s’est établi. On a aussi joué contre les champions d’Angleterre, et Marc-Olivier Mimar s’est rendu là. C’est assez clair que nos joueurs sont épiés lorsqu’on se rend là-bas. À eux de laisser leur carte de visite!»

Vingt-trois joueurs seront du voyage. Mais pas le vétéran Gabriel Slight, qui a quitté l’équipe cet été pour se joindre à une formation senior dans son patelin. Le divorce entre le gros attaquant et les Patriotes s’est produit d’un commun accord.