Mathieu Lemay a mis un terme à sa carrière universitaire samedi.

Les Patriotes éliminés

Drummondville — La saison des Patriotes est terminée. La bande à Marc-Étienne Hubert a rendu les armes samedi soir face aux Ravens à Carleton en s’inclinant 6-3. Après des années de frustration face aux Trifluviens, les Ravens ont ainsi pu enfin savourer leur revanche en les éliminant en deux matchs.

«Ce fut un excellent match. J’étais fier des gars, ils ont amorcé ce duel avec le couteau entre les dents. On a pris les devants 2-0 mais ce fut un match très éprouvant physiquement et nous avons manqué de ressources pour tenir jusqu’à la fin», analysait Hubert. «La perte d’Olivier Caouette en première sur une commotion cérébrale a fait très mal. On a pesé sur la pédale, les gars ont dû sortir de leur zone de confort. Les gars ont tenu jusqu’en fin de troisième. C’était 3-3 à ce moment-là mais les gars ont commencé à rater les jeux de base et nous avons payé la note… »

Cette défaite met un terme à une saison sous les standards habituels du programme trifluvien.

Les Patriotes ont terminé en septième place de leur division. L’an passé, il n’y avait pas eu de séries en raison de matchs perdus par forfait en raison de l’inéligibilité d’un joueur. Cette fois, les séries ont été limitées au minimum de deux matchs.

Ces vacances précipitées vont au moins permettre à Hubert de concentrer ses énergies sur le recrutement au cours des prochaines semaines. Les Lemay, Bérubé, Caouette, Leclerc, St-Hilaire ont vu leur carrière universitaire prendre fin samedi. Trois joueurs étiquetés LHJMQ ont pris l’engagement jusqu’à maintenant de se joindre aux Patriotes l’an prochain, mais ça va prendre plus que ça pour redresser le programme. «Le nerf de la guerre, c’est le recrutement. Nous sommes très agressifs depuis quelques semaines, nous allons accélérer encore plus la cadence. Nous allons faire nos devoirs», promet Hubert.