Les Lions de Chavigny ont gagné la médaille de bronze au Championnat provincial de volleyball benjamin, division 2.

Les Lions rugissent aux provinciaux

TROIS-RIVIÈRES — Même privées de l’une des meilleures porte-couleurs de l’équipe, les joueuses des Lions de l’école secondaire Chavigny sont parvenues, dimanche, à arracher une médaille, celle de bronze, aux Championnats provinciaux de volleyball benjamin division 2. La compétition se tenait à Sherbrooke.

Pour l’entraîneur David Dumont, il s’agissait d’un premier podium à un tel échelon de compétition dans le réseau scolaire, et ce en 15 ans d’implication. L’ancien entraîneur des Diablos n’était pas peu fier de ses jeunes ados, qui ont confirmé leur top-3 en gagnant l’ultime manche de la finale du bronze par la marque de 16-14, devant une école de Boucherville.

«On visait une place parmi les huit meilleures, puis un top-5. Nous sommes passés sous le radar, personne ne nous attendait là», souriait Dumont, qui a fait preuve d’audace en proposant un style de jeu non conventionnel.

«Nous avons attaqué aux trois mètres, en zone arrière. On ne voit pas ça souvent chez les benjamines et ç’a semblé déranger nos adversaires, qui ne savaient plus comment défendre contre nous. Par contre, il fallait aussi s’assurer de bien exécuter ces attaques. Les filles ont vraiment bien joué.»

Les Lions ont remporté leur match de quarts de finale, après avoir échappé la manche initiale. Après s’être inclinées de façon serrée dans le carré d’as, elles sont venues à bout des joueuses de Boucherville. «On a souvent tiré de l’arrière un set à zéro. Au volleyball benjamin, il faut faire jouer tout le monde, donc mes filles qui passent normalement sous le radar devaient sortir fortes en deuxième manche. C’est ce qui a fait la différence.»

Roselyne Quessy et Camille Adams, les deux générales des Lions, ont été exceptionnelles, aux yeux de leur entraîneur. L’attaquante Noémie Huppé-Bouvette a, quant à elle, très bien répondu en remplaçant la passeuse Élodie Houle, blessée. Cette dernière était heureusement sur les lignes de côté pour encourager ses coéquipières. «Le niveau d’émotions était assez élevé. On a dû brasser les cartes, mais au final, elles étaient prêtes.»

Aussi présents à Sherbrooke, mais dans le tournoi des gars, les Montagnards de Val-Mauricie se sont classés au 14e rang.

Autres résultats

La Mauricie accueillait deux tournois provinciaux majeurs en fin de semaine, au volleyball de même qu’en basketball. Au volleyball, l’élite du juvénile division 2 était à Chavigny chez les filles et du côté de Saint-Léonard-d’Aston pour les gars. Dans le volet féminin, les Estacades ont signé un beau parcours en s’inclinant en quarts de finale. Les Sudistes de Jean-Nicolet ont terminé 15es. Du côté masculin, les Sudistes (11es) et les Lions (14es) représentaient la région.

La compétition cadette se déroulait à Gatineau. Les Estacades filles y ont pris le dixième échelon, tandis que les Pionniers de l’école Du Rocher de Grand-Mère ont fini 12es.

Basketball

En basketball, le Séminaire Saint-Joseph et l’Académie les Estacades organisaient les activités du cadet, division 2. Sur les parquets des Estacades, les filles de l’école Du Rocher ont impressionné en finissant sixièmes.

Il s’agit du meilleur résultat pour une équipe de basketball D2 de la région, cette année aux provinciaux. Les Estacades ont quant à elles obtenu la 11e place.

Du côté des garçons, l’action avait lieu au Séminaire Saint-Joseph. Les Estacades ont enregistré la 13e performance de la fin de semaine, tandis que les Cowboys de l’école Paul-Le Jeune de Saint-Tite ont fini 15es.

Les benjamins, eux, étaient à Montréal. Les filles du Vert et Or ont pris le neuvième rang, alors que les gars ont terminé 12es.

Finalement, Rimouski était l’hôte des finales provinciales de la catégorie juvénile. L’Ultime de Keranna a réalisé la huitième performance des filles, pendant que les gars de Du Rocher se classaient 12es à Chicoutimi.