Après avoir divisé un programme double samedi, les Aigles ont bafoué les Boulders 8-1, dimanche soir à Rockland.

Les lanceurs des Aigles font la loi à Rockland

Trois-Rivières — Les Aigles ont bien récupéré d’une défaite controversée samedi pour remporter les deux derniers matchs d’une série de trois rencontres contre les Boulders, à Rockland.

Pour une deuxième sortie consécutive, le lanceur partant des Oiseaux, Garrett Harris, a présenté le même aplomb qu’on lui connaissait en début de saison. La recrue de 25 ans a mérité sa neuvième victoire de la campagne en limitant les Boulders à cinq coups sûrs et un point mérité en six manches. Il avait aussi été fort efficace contre les Miners de Sussex, la semaine dernière à Trois-Rivières.

Harris (9-2) a inspiré ses coéquipiers, qui ont prévalu 8-1 dimanche en début de soirée au Palisades Credit Union Park. Derrière lui, les releveurs Tyler Ferguson, Brandon Brosher et Cam Lafleur n’ont rien donné. La veille, Kevin McNorton et Brandon Barker avaient aussi dicté leur rythme aux frappeurs de Rockland.

David Glaude et Alberth Martinez ont chacun produit deux points et frappé un circuit dimanche, tandis que Taylor Brennan, Juan Kelly et Anthony Hermelyn ont tous claqué un double. De son côté, Raphaël Gladu a pris seul la tête du classement de son équipe pour le nombre de points produits réussis pendant l’année (56).

«On vient de terminer une séquence de 13 matchs de suite avec une grosse victoire», a lancé un gérant T.J. Stanton vraiment fier de ses troupiers. «Nous avons perdu le premier match du programme double samedi sur un appel controversé alors que l’officiel a déclaré que notre lanceur, Garrett Mundell, avait commis de l’interférence en tentant d’épingler un coureur au troisième but. Celui-ci a marqué le point de la victoire sur la séquence, mais quelques heures plus tard, les gars ont répliqué avec une grosse victoire de 4-1.»

Cela a mis la table pour l’ultime duel de dimanche, qui est allé à sens unique en faveur des Aigles. C’est Edilson Alvarez, un lanceur ayant joué pour Trois-Rivières dans la Ligue Can-Am entre 2014 et 2017, qui était d’office pour Rockland. En six manches, il a permis quatre points mérités sur sept coups sûrs.

Enfin, du repos

Les Aigles profitent enfin d’une journée complète de repos ce lundi, eux qui sont revenus de la région de New York au cours de la nuit de dimanche à lundi.

Ils entreprendront, mardi, une dernière série sur la route en saison régulière, et ce du côté de Québec.

Balayés par les Miners en fin de semaine, les Capitales sont pratiquement éliminés de la course aux séries. À un match devant eux au cinquième rang, les Champions d’Ottawa n’ont beaucoup d’espoir de rattraper les Boulders, campés au quatrième et dernier échelon donnant accès aux demi-finales. La bonne nouvelle pour Ottawa, c’est qu’ils reçoivent la visite de Rockland dès mardi: un balayage des trois rencontres au menu ramènerait les hommes de Sébastien Boucher au plus fort de la course aux séries.

Billets des séries en vente

Quant à eux, les Aigles sont désormais assurés de miser sur l’avantage du terrain lors de la demi-finale, qui devrait commencer sur la route, autour du mercredi 4 septembre, avant de se déplacer en Mauricie pour des matchs de fin de semaine, du 6 au 8 septembre. Les billets pour cette première série sont d’ailleurs en vente à la billetterie du Stade de Trois-Rivières à compter de lundi.

Pendant le week-end, les Miners ont conforté leur emprise sur le premier rang de la Can-Am, avec trois parties d’avance sur les Aigles. Les protégés de Bobby Jones viennent de remporter neuf de leurs 11 derniers matchs, tous disputés sur la route. Ils accueilleront les Jackals du New Jersey cette semaine. Ces mêmes Jackals seront les derniers adversaires à visiter le Stade de Trois-Rivières en saison régulière, de vendredi à lundi.