Tucker Nathans (2), Alberth Martinez (11) et Juan Kelly (29) ont tous claqué un circuit dimanche pour les Aigles.

Les Jackals chassés de Trois-Rivières à coups de balai

Trois-Rivières — Privés de leur meilleur lanceur Garrett Harris en raison d’une blessure, les Aigles ont dû faire appel à un comité de releveurs dimanche. Ce comité a répondu en livrant une bonne performance et l’attaque a de nouveau été dominante, avec 18 coups sûrs, dans une victoire éclatante de 13-4 sur les Jackals du New Jersey.

En balayant les Jackals 3-0, les Aigles ont passé un message au reste de la ligue: ils ne se contenteront pas d’une place en série cette année. Cette équipe ne vise rien d’autre que le premier rang et elle prend les moyens pour y parvenir.

Après avoir été parfait au bâton samedi, Alberth Martinez a ouvert le bal dimanche avec un circuit de trois points en première manche. Plus tard dans la partie, il a ajouté un simple, un double et un but sur balles. Ce ne serait pas surprenant qu’il succède à son coéquipier Raphaël Gladu comme frappeur de la semaine dans la Ligue Can-Am.

Le Vénézuélien avait une moyenne au bâton de ,171 le 12 juillet. Il se réveille lundi matin avec une moyenne de ,341. En trois matchs face aux Jackals, le quatrième frappeur du rôle offensif des Oiseaux a réussi dix coups sûrs, dont quatre doubles et un circuit!

«Je sais que les partisans avaient hâte que j’arrive. J’étais le premier impatient de revenir ici», souriait l’athlète de 28 ans, entre deux signatures d’autographes sur le terrain du Stade de Trois-Rivières, après la partie.

Martinez fait bien sûr référence aux nombreux problèmes de visas rencontrés avant qu’il ne reçoive enfin la confirmation qu’il pouvait quitter son pays afin de rejoindre les Aigles, en juin. «J’ai attendu un mois, c’était très long, mais aujourd’hui, je suis heureux! J’ai changé mon approche au bâton, je suis plus patient, j’attends le bon lancer. Je suis content de contribuer, car je sais que cette équipe est meilleure que celle de l’an passé. Nous visons le championnat.»

À l’instar de Martinez, le joueur de la République dominicaine Juan Kelly est passé à un triple de réussir un carrousel dimanche. Son circuit de trois points en septième a scié les jambes des Jackals, qui ont détenu l’avance entre la troisième manche et la fin de la cinquième. Un double de LeVon Washington a toutefois créé l’égalité en cinquième et par la suite, les Aigles ont repris le contrôle pour ne plus jamais le perdre.

Une victoire de caractère

On le disait, Harris n’était pas disponible dimanche pour le dernier match de la série.

La recrue, qui montre une excellente fiche de sept victoires et une défaite, soigne une blessure et devrait être disponible plus tard cette semaine, contre les Champions d’Ottawa.

D’ici là, le gérant T.J. Stanton avait tout de même besoin d’un joueur pour amorcer la partie. Kevin McNorton, qui n’avait que deux jours de congé depuis son départ de jeudi à Québec, a levé la main pour se proposer. En deux manches et dans des conditions difficiles, il n’a donné qu’un point.

Tyler Ferguson, qui n’avait pas vu d’action de la semaine, a par la suite pris la relève. S’il a donné un circuit de trois points à David Harris, circuit qui portait la marque à 4-3 pour le New Jersey, il a fort bien manoeuvré dans les trois autres manches. C’était sa plus longue sortie de la saison.

«Kevin a pensé à l’équipe et Tyler a assuré. Je suis vraiment fier d’eux», soulignait Stanton, qui a également utilisé Elhaaj Muhammad, Cortland Cox et Garrett Mundell dans la victoire.

Dans l’autre camp, Lars Liguori jouait un premier match avec les Jackals cette année. Il a quitté en sixième, manche au cours de laquelle les Aigles ont inscrit cinq points. Liguori a effectué 126 lancers dans la défaite.

«À chaque série gagnée, on gagne un peu plus de respect. Je ne dirais pas que les autres clubs ont peur, mais ce n’est pas facile de venir jouer ici.»

C’était la cinquième fois de la saison que les Aigles complétaient le balayage d’une série, la deuxième face aux Jackals à domicile.

Carnet de notes

Ferguson a mérité la victoire, sa troisième de 2019...

Arrivé en renfort le 14 juillet, Muhammad a lancé cinq manches parfaites depuis qu’il défend les couleurs des Aigles.

C’était le premier circuit Juan Kelly devant ses nouveaux partisans...

Tucker Nathans a aussi claqué la longue balle, sa neuvième de l’année. Il rejoint ainsi Taylor Brennan au sommet chez les Aigles à ce chapitre...

Les Aigles ont une fiche de 30 gains et un revers lorsqu’ils mènent après 6 manches...

À sa première présence sur le monticule en deux mois samedi, le gaucher Domenic Mazza a livré trois demi-manches parfaites, avant de retraiter à l’abri. Il s’agit d’une performance encourageante pour celui qui, on l’espère chez les Aigles, réintégrera sa place dans la rotation.

Le voltigeur de droite des Jackals, Demetrius Moorer, a privé Nathans d’un double en plongeant lors de la deuxième manche, un jeu spectaculaire applaudi par les fans. Les locaux ont répliqué avec un rare double jeu 4-1-5 en sixième, une séquence importante alors que l’égalité de 4-4 persistait...

Les Aigles sont en congé lundi, ils entameront une série de trois rencontres dès mardi face aux Champions d’Ottawa, à Trois-Rivières. Chris Murphy sera le lanceur partant.