Les Islanders ont donc gagné la série 4-3 et ils participeront à la finale d’association pour une première fois depuis 1993.
Les Islanders ont donc gagné la série 4-3 et ils participeront à la finale d’association pour une première fois depuis 1993.

Les Islanders accèdent à la finale de l’Est

La Presse Canadienne
TORONTO — Les défenseurs Scott Mayfield et Andy Greene ont marqué en première période, Thomas Greiss a repoussé 16 lancers et les Islanders de New York ont défait les Flyers de Philadelphie 4-0, samedi, lors du septième match de leur série demi-finale de l’Association de l’Est.

Les Islanders ont donc gagné la série 4-3 et ils participeront à la finale d’association pour une première fois depuis 1993. Ils affronteront le Lightning de Tampa Bay à compter de lundi, dans la bulle de la LNH à Edmonton.

Brock Nelson et Anthony Beauvillier, dans un filet désert, ont également touché la cible pour les Islanders. Nelson et Josh Bailey ont récolté chacun deux aides.

L’entraîneur-chef Barry Trotz a fait confiance à Greiss, qui n’avait pas joué depuis dimanche lors du cinquième match de la série, et qui en était à sa troisième sortie depuis la relance de la LNH. Semyon Varlamov avait été le gardien partant des Islanders lors des deux derniers matchs, remportés par les Flyers pour forcer la présentation d’un match ultime.

«Un match ultime, tu ne sais jamais ce que ça va donner, a déclaré Nelson. Tout le monde veut jouer son meilleur match et faire la différence.

«Tu ne sais jamais comment ça va aller ou qui va avoir les meilleurs opportunités.»

Carter Hart a accordé trois buts sur 25 tirs devant le filet des Flyers, qui ont ont vu leur offensive être neutralisée pendant de longs moments par les Islanders.

Les Flyers visaient une première participation à la finale de l’Est depuis 2010, quand ils avaient éventuellement perdu en finale de la Coupe Stanley face aux Blackhawks de Chicago.

«C’est une course jusqu’à la toute fin. Nous étions à plat et nous nous sommes donné une chance d’accéder à l’étape suivante, a avancé l’entraîneur-chef des Flyers, Alain Vigneault.

«Dans un moment comme ce soir où nous devions êtres bons, nous n’avons pas été assez bons.»

Samedi marquait la dernière journée d’activités dans la bulle de la LNH à Toronto. Les finales d’association et la finale de la Coupe Stanley seront présentées à Edmonton, là où les séries de l’Association de l’Ouest ont lieu depuis le 1er août.

«Vous devez faire face à beaucoup d’embûches pour grandir en tant que groupe, s’est exclamé Trotz après la rencontre. Ça fait partie de l’apprentissage. Je crois que nous méritions de gagner le dernier match et ça nous a permis de mettre la table pour ce soir.»

Les Islanders ont ouvert la marque à mi-chemin en première période, après que les Flyers eurent obtenu quelques occasions de marquer à l’autre bout de la patinoire, incluant une déviation sur le poteau par Jakub Voracek après moins d’une minute de jeu. Mayfield a fait bouger les cordages à 9:27 à l’aide d’un puissant lancer frappé qui a surpris Hart du côté du bouclier.

Après avoir cogné à la porte à quelques autres reprises, les Islanders ont creusé l’écart à 13:12. Derick Brassard s’est habilement avancé en zone offensive et a rejoint Greene à l’aide d’une superbe passe transversale. Hart s’était compromis sur la séquence et n’a pas été en mesure de stopper le lancer de Greene en plongeant.

Le capitaine des Flyers Claude Giroux a dévié un tir sur le poteau tôt en deuxième période, mais les Islanders ont contrôlé le jeu pendant la majorité de l’engagement.

Hart a été impuissant sur une contre-attaque à deux contre un des Islanders, après que le défenseur Ivan Provorov eut trébuché en zone offensive. Bailey a été patient avant de faire la passe à Nelson, qui a fait mouche à 11:26.

Peu occupé jusque-là, Greiss s’est signalé en frustrant Kevin Hayes en échappée un peu plus tard en deuxième période.

Les Flyers ont obtenu un avantage numérique à mi-chemin en troisième période, mais n’ont pas réussi à provoquer l’étincelle souhaitée.

Beauvillier a enfoncé un dernier clou dans le cercueil des Flyers ont marquant son huitième but de la relance de la LNH dans un filet désert avec 6:18 à faire en temps réglementaire.

L’attaquant Sean Couturier était de retour au jeu pour les Flyers, après avoir raté le sixième match en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été dévoilée.