Il y avait beaucoup d’anciens Estacades chez les Titans de Princeville, les champions du junior AAA au Québec. De gauche à droite, en commençant par la rangée du haut: Matthew Newbury, Jérémy Michaud, Jérémy Côté, Joakim Paradis, Alex Plamondon, Raphaël Champoux et Jérémie Desautels, ce dernier étant le seul qui n’a pas évolué au sein de la structure des Estacades. À l’avant: Antoine McMahon, Raphaël Gagnon, Mathieu Bellemare et William Vadnais.

Les Estacades de Princeville!

Trois-Rivières — À l’époque où il avait 17 ans et qu’il s’imposait comme l’un des ténors à sa position dans la LHJMQ, le gardien de but Mathieu Bellemare était loin de se douter que son stage junior, il le terminerait dans la Ligue de hockey junior AAA. Cette rétrogradation, il l’avait mal encaissée à la fin du dernier camp d’entraînement des Cataractes. Pourtant, aujourd’hui, si vous lui posez la question, il ne changerait rien au dénouement.

Le Shawiniganais de 21 ans a remporté la Coupe NAPA, mardi, au terme d’une finale disputée face aux Cobras de Terrebonne. À ses côtés, on comptait neuf anciens joueurs de la structure des Estacades midget AAA!

«C’est spécial! Même si je n’ai pas joué avec ces gars dans le midget, étant plus vieux qu’eux, c’est une belle source de fierté pour nous», convient Bellemare, qui s’est attiré les éloges de son entraîneur.

«Il est le meilleur gardien de la ligue», partageait Guillaume St-Denis, en entrevue à La Nouvelle Union, peu de temps après l’ultime triomphe. Ce ressentiment semblait être partagé par ses coéquipiers chez le Titan qui, en gagnant la finale québécoise, ont confirmé leur participation au championnat national du junior AAA, la Coupe Fred-Page.

Pas de regret

Mathieu Bellemare a quitté Shawinigan dans l’amertume, il y a environ sept mois. Il n’y avait pas de casier de joueur de 20 ans disponible pour lui dans l’organisation des Cataractes. Aucune autre équipe ne se montrait alors intéressée à ses services, du moins pas dans la LHJMQ. Pour un cerbère longtemps étiqueté comme un des meilleurs de son groupe d’âge, élu joueur défensif par excellence en 2016, la pilule ne passait pas.


« Je n’aurais pas eu autant de fun si j’étais resté à Shawinigan ou si j’avais joué ailleurs dans le junior majeur. J’étais plus heureux à Princeville et le temps m’a donné raison »
Mathieu Bellemare
Le gardien Mathieu Bellemare a inscrit un deuxième but en carrière durant son stage junior, pendant les séries de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

«Quand Shawinigan m’a coupé, j’ai dû prendre une décision rapidement. J’avais une option pour le junior A en Alberta, sauf que je n’étais pas convaincu d’être assez motivé pour jouer si loin de ma famille. Puis, il y avait Princeville. Les gens me prévenaient de ne pas aller là-bas, qu’ils étaient mauvais. Moi qui ne croyais pas vivre des séries éliminatoires cette saison, finalement, j’ai été gâté!»

En fait, Bellemare a carrément retrouvé le plaisir de jouer au hockey. Ce sont ses dires. «Je n’aurais pas eu autant de fun si j’étais resté à Shawinigan ou si j’avais joué ailleurs dans le junior majeur. J’étais plus heureux à Princeville et le temps m’a donné raison.»

Repêché par les Cataractes en 2014, on se souviendra que Bellemare avait été rapidement échangé aux Olympiques de Gatineau, équipe avec laquelle il a connu ses meilleurs moments dans la LHJMQ. Il devait rentrer à la maison lors de son année de 19 ans. Il voulait alors se rapprocher de sa famille, au moment où son père combattait un cancer. «J’étais bien parti à Shawi, mais c’est devenu plus difficile par la suite. Avec ma coupure au camp, je n’aurais jamais pensé vivre un tel dénouement à la fin de la saison. Dans la période des Fêtes, l’Armada de Blainville-Boisbriand s’est informé à mon sujet. De mon côté, c’était clair que je restais à Princeville.»

Un deuxième but en carrière

C’est un rêve qu’entretiennent tous les gardiens mais bien peu d’entre eux le réaliseront. En 2017, Mathieu Bellemare avait réussi l’exploit de marquer un but dans un filet désert, dans l’uniforme des Olympiques. Il a récidivé ce printemps, cette fois en demi-finale du junior AAA chez les Titans, contre le Collège Français de Longueuil. La cerise sur le sundae, quoi!

«J’ai toujours été efficace en sortie de zone», sourit le jeune homme, tout aussi heureux pour Alex Plamondon, un autre ancien des Cataractes, sacré joueur par excellence des séries du junior AAA. «Lui aussi, de quitter Shawinigan, ça lui a fait du bien.»

L’édition 2019 de la Coupe Fred-Page est organisée en Nouvelle-Écosse. Elle se déroulera au début du mois de mai.

Prochaine étape, les Patriotes

Au terme du championnat national, Mathieu Bellemare aura bel et bien conclu son cycle dans le hockey junior. Il s’attaquera alors à un nouveau défi, celui du hockey universitaire. Le futur étudiant en administration des affaires épaulera le vétéran Sébastien Auger devant la cage des Patriotes de l’UQTR.