Le lanceur gaucher des Aigles juniors, Nathan Landry, aura la chance de se faire valoir dans un des bons programmes universitaires américains, à l’Université du Missouri.
Le lanceur gaucher des Aigles juniors, Nathan Landry, aura la chance de se faire valoir dans un des bons programmes universitaires américains, à l’Université du Missouri.

Les efforts de Nathan Landry le propulsent dans la NCAA

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Il y a des offres plus faciles à accepter que d’autres. Le lanceur des Aigles juniors de Trois-Rivières, Nathan Landry, ne pouvait refuser celle que lui proposait l’équipe de baseball de l’Université du Missouri.

Le gaucher de 21 ans se rapportera aux Tigers l’an prochain, après la fin de son parcours collégial. À Columbia, il aura l’occasion de briller dans l’une des conférences les plus compétitives et reconnues du baseball universitaire américain, en première division.

«Quand un programme d’une telle ampleur s’intéresse à toi, c’est difficile de dire non», sourit l’as de la rotation des Aigles, qui s’est également développé au sein du programme des Dragons du Collège Laflèche.

«J’ai reçu pas mal d’offres, mais celle des Tigers était la plus belle, que ce soit pour le baseball, les études ou la bourse. Si je continue à bien travailler à l’école, il n’y aura pas de problème de ce côté.»

Landry se destine vers une carrière en administration. D’ici là par contre, il souhaite mettre tout en place afin de maximiser ses chances de devenir un lanceur professionnel.

En rejoignant un programme de qualité comme celui des Tigers, il suit les traces d’autres joueurs de la région qui sont passés par là avant lui, comme Raphaël Gladu, Guillaume Dupont-Duguay, Anthony Quirion, Emmanuel Fortier ou Pier-Olivier Dostaler.

Les Tigers ont participé au tournoi de fin de saison de la NCAA pendant sept années consécutives, lors de la décennie 2000. Leur dernier titre de conférence remonte à 2012. Parmi les joueurs les plus célèbres ayant foulé le terrain de leur campus figurent les lanceurs Max Scherzer (Washington) et Kyle Gibson (Minnesota) ainsi que le nouveau retraité Ian Kinsler.

«Je me sens choyé! Quand l’entraîneur des Tigers m’a appelé, j’étais tellement content! Il me regardait depuis l’année dernière. De voir qu’il croit en moi, c’est valorisant. Le plus gros du travail reste à faire et j’ai hâte de commencer.»

Développement tardif

L’histoire de Nathan Landry est intéressante. Originaire de la région de Victoriaville, le jeune homme ne fréquentait pas une concentration en baseball pendant ses années au secondaire. C’est en arrivant en Mauricie que le déclic s’est fait.

«Je dirais que c’est à ma première saison chez les Aigles [en 2017]. J’ai toujours travaillé sans déroger de mon plan, même si j’étais arrivé un peu sur le tard.»

Landry compte 39 départs en carrière dans le junior élite avec les Aigles. Il a savouré 22 victoires et retiré 253 frappeurs sur des prises en près de 230 manches de jeu. Il pourrait revenir à Trois-Rivières pour une ultime saison dans la LBJEQ, à l’été 2021.

Le lanceur est reconnu pour avoir une balle rapide avec beaucoup de mouvement. Il maîtrise aussi le changement de vitesse avec succès et travaille à perfectionner sa balle glissante.

Les yeux sur le repêchage

Cette promotion de Landry en première division de la NCAA pourrait lui ouvrir les portes du prochain repêchage dans le Baseball majeur, en juillet 2021. Comme le Trifluvien Yohann Dessureault et plusieurs autres joueurs du Québec, Landry n’a pas été avantagé par la formule des cinq rondes privilégiée en 2020, en raison de la pandémie.

«Je suis encore éligible pour une période de trois ans. Le Baseball majeur semble vouloir revenir à un repêchage de 20 à 30 rondes pour 2021, ce qui serait une excellente nouvelle.»

D’ici là, Landry poursuit ses études au Minera Area College, en première division des collèges américains. Le campus est également situé au Missouri, à trois heures de route environ de son futur port d’attache avec les Tigers.

«Notre région est l’une des plus touchées par la COVID-19. Nos entraînements officiels commencent la semaine prochaine et nous ferons moins de voyages pendant la saison.»

Début des séries chez les Aigles

Nathan Landry suivra donc à distance les séries de ses coéquipiers des Aigles juniors, séries qui s’amorcent ce jeudi soir, 19h30, au Stade Quillorama contre les Voyageurs de Saguenay.

La première équipe qui gagnera trois matchs passera en deuxième ronde.