Le joueur mystère annoncé par l’organisation était le gardien Maxime Clermont.

Les Draveurs arrachent un point

Trois-Rivières — Le nouveau visage dans le vestiaire des Draveurs n’entraînera peut-être pas une ruée vers les guichets, mais il a néanmoins effectué sa rentrée du bon pied, jeudi soir au Colisée de Trois-Rivières. Ce nouvel homme masqué a en effet permis à son équipe d’arracher un point dans une défaite de 3-2 en tirs de barrage face à l’Assurancia de Thetford Mines, devant à peine 486 spectateurs.

Le propriétaire et directeur général de la concession trifluvienne Étienne Boileau avait en effet décidé de confier le filet à Maxime Clermont, un ancien espoir des Devils du New Jersey dont le dernier match remontait au 18 avril 2015, dans la Ligue de la Côte Est. «C’est un gars qui n’avait pas joué depuis longtemps. Il a été calme et parlait beaucoup à ses joueurs sur la glace. J’ai aimé ce que j’ai vu de lui», a noté Alain Côté, qui compte effectuer une rotation avec Marc-Antoine Gélinas et Alex Bitsakis.

Pendant 55 minutes, l’ancien gardien des Olympiques de Gatineau devait toutefois se sentir bien seul. Malgré une bonne performance entre les poteaux, ses coéquipiers étaient incapables d’acheter le moindre but à l’autre bout de la patinoire. Pendant ce temps, les visiteurs avaient trouvé le fond du filet deux fois.

Tout cela a changé en l’espace de 31 secondes. Pierrick Martel a d’abord brisé la glace pour les locaux à l’aide d’un bel effort en désavantage numérique. Puis, dès la séquence suivante, Yannick Tifu a accepté une passe de Jonathan Bellemare avant de surprendre Jean-Philippe Levasseur d’un angle restreint.

Cette poussée a permis aux locaux de forcer la tenue de la prolongation après un vaillant effort. En surtemps, les Draveurs ont eu droit à un peu de chance alors que l’Assurancia a frappé une fois le poteau et une autre fois la barre transversale. «J’aurais aimé qu’on capitalise sur nos occasions à cinq contre trois. Mais on n’a pas lâché. C’est un gros point au classement après être revenus de l’arrière», a noté Côté.

Dans le vestiaire vainqueur, Bobby Baril semblait satisfait du travail de son équipe dans l’ensemble, tout en remettant en question les 42 lancers effectués par les Draveurs. «On a joué un bon match de route, à part un passage à vide d’une minute. Et pour ce qui est des lancers, je crois que le gars qui les compte est sur le Red Bull!»

Bobby Baril s’est également dit peu impressionné par Marc-André Huot qui a été expulsé en deuxième période, après s’être rué sur son capitaine Sébastien Courcelles. «On va les rejouer. Et je ne pense pas que Huot va être suspendu pendant deux ans...», a-t-il glissé.

Par ailleurs, Tommy Lafontaine n’a pas mis de temps à se rapporter à sa nouvelle équipe. Échangé à l’Assurancia en début de semaine en retour de l’arrière Éric Bégin, Lafontaine a amassé une mention d’aide face à son ancien club.