Gabriel Turcotte, Caio Brayner et Shelden Black rêvent à un premier titre québécois depuis 2000.

Les Diablos visent un premier titre provincial depuis 2000

TROIS-RIVIÈRES — La déception de l’automne 2017 est définitivement chose du passé dans le camp de la formation masculine de soccer des Diablos de Trois-Rivières. Les effets de la cinquième position se sont complètement dissipés puisque 9 matchs – et surtout 9 victoires – plus tard, les protégés de Shelden Black s’apprêtent à amorcer le Championnat provincial de deuxième division en tant que grands favoris. L’état de situation permet même aux Diablos de rêver à un premier titre québécois depuis 2000.

«En début de saison, on se disait que ça serait un bel objectif d’atteindre le Championnat provincial. Mais maintenant, avec la saison qu’on a connue, on ne veut pas se satisfaire d’autre chose que la première place. Les Diablos sont souvent arrivés à court dans les dernières années. Là, on croit avoir les éléments en place pour concrétiser le tout», mentionne l’entraîneur Shelden Black.

Invincibles en saison régulière avec 27 buts pour et un seul but encaissé, les Rouges ont poursuivi leur travail de démolition le week-end dernier au Championnat de conférence. Après avoir écarté les Pionniers de Rimouski 3-1, sur des réussites d’Émile Boivin (2) et Felipe Costa, ils n’ont fait qu’une bouchée des Lauréats de Saint-Hyacinthe, 5-0 en finale de la conférence nord-est. Pour l’occasion, Émile Boivin, Alexandre Anctil, Pierre-Adrien Lord, Étienne Naud et Jérémy Riopel ont trouvé le fond du filet, permettant aux Diablos d’attaquer le grand rendez-vous de fin de saison en pleine confiance.

«Toute l’année, on a eu besoin de l’effort de nos 21 joueurs et on en a eu une belle preuve encore à notre dernier match. On a mené 2-0 pas mal tout le match et quand les substituts sont embarqués, ils ont donné un deuxième souffle à l’équipe pour confirmer la victoire. C’est le genre de profondeur dont on va avoir besoin au Championnat provincial.»

En lever de rideau du Championnat provincial, samedi à Québec, les Diablos ont rendez-vous avec les Griffons de l’Outaouais, une formation dont ils connaissent bien peu de choses. L’autre match du carré d’as met aux prises Saint-Hyacinthe et Rosemont.

«Un peu comme tout le monde à ce stade de l’année, on va à la pêche aux informations pour en savoir un peu plus sur les autres équipes. Mais en même temps, on doit continuer à se concentrer sur nous en premier», explique Black.

Une longue disette

De nature compétitive, les joueurs des Diablos ont fait leurs recherches au cours des derniers jours. Ils voulaient savoir à quand remontait le dernier sacre provincial en soccer masculin. Leurs démarches les ont menés jusqu’au début du millénaire. Cette année-là, les Diablos avaient remporté un troisième titre québécois en quatre ans (1997, 1999, 2000).

Dix-huit ans ont passé depuis et aucune autre bannière de champions n’a été ajoutée à la collection. «Les gars veulent toujours être meilleurs que les autres. C’est une de leur grande force. Ça leur ajoute une certaine motivation de vouloir ramener le titre à la maison pour la première fois en 18 ans!», indique le pilote des Rouges.