Georges Lemire

Les Diablos lancent leur Temple de la renommée

Trois-Rivières — Les principaux acteurs des 50 premières années du programme des Diablos de Trois-Rivières auront maintenant une place bien concrète dans l’histoire de l’institution trifluvienne. Samedi soir, le Cégep et la Corporation vont en effet dévoiler la toute première cohorte du Temple de la renommée des Diablos qui permettra d’honorer 21 personnes.

«C’est quelque chose qui manquait dans notre mémoire collective. Certaines équipes ont voulu créer leur propre temple de la renommée, mais on a préféré en mettre un sur pied pour l’ensemble du programme. Avec les fêtes du 50e, c’était une belle opportunité de lancer ça», explique Daniel Tessier, coordonnateur à la direction des affaires étudiantes et communautaires au Cégep.

La sélection des membres de cette première cuvée d’immortels aura été supervisée par le comité des fêtes du 50e anniversaire des Diablos. Pour les prochaines séances d’intronisation, la sélection sera alors confiée à un nouveau comité qui verra le jour.

«Pour la première soirée d’intronisation, on souhaitait surtout avoir des gens qui pouvaient être présents. Il y en a qui ne font pas partie de notre première cuvée, mais qui seront intronisés lors de la deuxième année qui devrait totaliser une dizaine de personnes. Ensuite, on aimerait avoir de trois à cinq personnes intronisées par année», explique Tessier.

Bâtisseur de la première heure

À tout seigneur, tout honneur. La première cohorte sera notamment marquée par l’intronisation de Georges Lemire, le bâtisseur à l’origine de la mise sur pied du programme sportif des Diablos en 1969. À l’époque, en compagnie de ses collègues Marcel Duval et Robert Dugré, il avait jeté les bases de cette aventure qui misait au départ sur des équipes de football, basketball et volleyball. Georges Lemire ne pourra toutefois pas être présent lors de la cérémonie samedi en raison d’ennuis de santé.

«Georges Lemire, c’est un incontournable. C’est lui qui a inventé le nom des Diablos», note Tessier.

Pierre Vercheval

Le football à l’avant-plan

Sans surprise, le football occupera une grande partie de la soirée avec 16 des 21 intronisations qui seront rattachées à ce sport. Du groupe, on retrouvera évidemment les entraîneurs marquants du programme, à commencer par Martin Croteau qui aura dirigé l’équipe de football pendant 17 saisons. Au fil des années, coach Croteau a mené les Diablos à cinq championnats du Bol d’or, en deuxième division du circuit collégial provincial.

Les entraîneurs Frank Gauthier, Jean-Luc Gélinas et Jean-Guy Paré auront aussi leur place au sein du Temple qui sera installé dans le corridor menant à la piscine du Cégep, dans le pavillon des Humanités.

Du côté des joueurs, les noms de Pierre Vercheval et Robin Bélanger étaient des automatismes. Après son parcours collégial, Vercheval a connu une brillante carrière dans la Ligue canadienne de football avec les Eskimos d’Edmonton, les Alouettes de Montréal et les Argonauts de Toronto. De son côté, Bélanger a évolué avec les Lions de la Colombie-Britannique ainsi que les Argonauts.

Athlétisme, basketball et hockey

Parmi les autres athlètes à l’honneur samedi, trois disciplines seront sous les projecteurs. Les noms de Claude Montminy – qui a aussi laissé sa marque en football – et Anne Fillion demeureront à jamais associés à l’athlétisme.

En ce qui concerne le hockey, le Temple ouvrira ses portes à l’entraîneur Normand Meunier – qui a aussi fait partie du programme de football – ainsi qu’à Yves Tremblay qui a fait rayonner le programme en tant qu’athlète et bâtisseur.

Du côté du basketball, la contribution des joueuses Hélène Baril et Johanne Morin sera soulignée par une place sur le mur du Temple de la renommée.

Martin Croteau

Au rayon des partenaires, les Diablos reconnaîtront notamment l’apport de François Ricard et Gilles Trudel. «Ce sont des gens sans qui le Stade Diablos ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui», souligne Daniel Tessier.

Samedi soir, chaque intronisé se verra remettre une réplique de la plaque qui sera affichée sur le mur du Temple de la renommée. La cérémonie, qui s’amorcera à 17 h 30, sera animée par Rénald Côté et Bernard Milette.

La première cohorte du Temple de la renommée des Diablos

Hélène Baril, athlète, basketball

Robin Bélanger, athlète, football

Martin Croteau, athlète et entraîneur, football

France Denis, bâtisseur, football

Gérald Després, athlète, football

Jacques Duranleau, athlète et entraîneur, football

Jacques Dussault, athlète et entraîneur, football

Anne Fillion, athlète, athlétisme

Frank Gauthier, entraîneur, football

Jean-Luc Gélinas, athlète et entraîneur, football

Georges Lemire, bâtisseur

Sylvain Majeau, athlète, football

Yvon Marineau, bâtisseur, football

Normand Meunier, entraîneur, hockey et football

Claude Montminy, athlète, athlétisme et football

Johanne Morin, athlète, basketball

Jean-Guy Paré, athlète et entraîneur, football

François Ricard, partenaire, football

Yves Tremblay, partenaire et athlète, hockey

Gilles Trudel, partenaire, football

Pierre Vercheval, athlète, football