Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Martin Mondou
Martin Mondou

Les Cataractes doivent oublier Gabriel Fortier

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Les Cataractes doivent faire leur deuil de Gabriel Fortier.

Le vétéran de 20 ans a été assigné par le directeur-gérant du Lightning de Tampa Bay, Julien Brisebois, au club-école de l’organisation dans la Ligue américaine à Syracuse.

Fortier avait été obtenu des Wildcats de Moncton à Noël contre un choix de troisième ronde, qui allait devenir une sélection de première ronde si la LHJMQ allait de l’avant avec ses séries éliminatoires le printemps prochain. Ces deux choix seront donc dégelés et retournés à Shawinigan.

«C’est décevant. Car c’est exactement le genre de joueur et d’individu que nous avions besoin chez nous», soulignait le directeur-gérant Martin Mondou. «On connaissait ce risque avant de faire la transaction. En même temps, beaucoup de gens croyaient en décembre que la Ligue américaine n’allait pas recommencer ses activités, alors ça valait le coup d’essayer. On souhaite bonne chance à Gabriel et on tourne la page.»

Ces deux choix revenus, Mondou pourrait les utiliser dans une autre transaction. Après tout, il se retrouve avec un seul vétéran de 20 ans à bord, alors qu’il y a trois casiers de disponibles. «Nous ne sommes pas fermés à l’idée de les bouger à nouveau mais va falloir que les prix changent», sourit Mondou. «On veut se donner une chance pour deux saisons, alors on ne mettra pas toutes nos billes sur cette année. Tout le monde enviait notre attaque avant Noël, c’est la même à l’exception de Canonica qui a remplacé Cormier. En défensive, avec l’ajout de Bergeron et Massicotte, on aime notre groupe de huit dont cinq sont des vétérans établis. Nous sommes à l’aise avec l’alignement actuel, mais ça ne nous empêchera pas de continuer à regarder les options pour s’améliorer jusqu’au 25 janvier.»

Mondou tente par ailleurs de se trouver un partenaire de danse dans le dossier de Matthew MacDonald, qui souhaite un changement de décor. L’adolescent de 17 ans, utilisé sur un quatrième trio depuis le début de la saison par Ron Choules, a décidé de rester à la maison après le congé des Fêtes. «C’est un joueur que nous aimons beaucoup, dont le potentiel va bien au-delà de ses statistiques. Il s’est placé dans cette situation en restant à la maison. On va voir ce qu’on peut faire, je ne peux prédire comment ça va se terminer», conclut-il.