Les Cataractes démolis à domicile par le Drakkar.

Les Cataractes démolis à domicile

Shawinigan — Habitués de livrer des matchs serrés, dans la victoire comme dans la défaite, les jeunes Cataractes ont dérogé à cette bonne habitude samedi au Centre Gervais Auto. Après avoir pris les devants 1-0, les équipiers de Daniel Renaud ont perdu le nord, et le Drakkar en a profité pour les démolir 7-2 devant 3300 amateurs présents sur l’avenue Jacques-Plante.

Le Drakkar ne connaît pas la saison espérée sur la Côte-Nord, alors la bande à Martin Bernard ne s’est pas gênée quand elle a senti qu’un pique-nique s’offrait à elle. Il y a eu une poussée de cinq buts – amorcée par l’ex-Estacades Shawn Element - en première qui a envoyé Mathieu Bellemare aux douches.

Les Cataractes n’ont guère mieux paru en deuxième, collectionnant les pénalités inutiles en zone centrale. Le Drakkar a profité du peu d’adversité pour gonfler leur récolte de filets à sept.

En troisième, Anthony Imbeault a marqué dans une cause qui était déjà entendue. La recrue de 16 ans Jérémy Martin avait réussi le premier filet des siens.

«On a dominé 21-19 en ce qui concerne les chances de marquer. On a eu plus de tirs, on a gagné plus de mises au jeu», martelait Daniel Renaud. «Ceci dit, je serais niaiseux de dire que je suis satisfait d’une défaite de 7-2. Je prends le blâme, les gars n’étaient pas prêts en première. C’est inacceptable d’accorder cinq buts en première. Par contre, personne ne peut reprocher à Samuel Blier de ne pas avoir montré l’exemple en troisième. Des jeunes comme Frédérick Théorêt n’ont jamais arrêté de travailler. D’autres joueurs n’ont pas fourni le même effort. Certains ont écopé de pénalités coûteuses. On a donc fait moins jouer ces gars en deuxième et en troisième. Le message est facile à comprendre. Si tu travailles, tu vas jouer. »

Les Cataractes vont maintenant se préparer à affronter les Saguenéens au Palais des Sports de Jonquière mardi.