Les hommes de Matthew Rusch n'auront pas le choix de gagner dimanche à Thetford Mines, après avoir laissé filer une confortable avance samedi devant leurs nombreux partisans.

Les Cascades échappent leur avance en fin de match

Shawinigan — Décidément, il est difficile de gagner sur son terrain dans cette finale de la Ligue de baseball majeur du Québec. Même s'ils menaient 6-1 après quatre des sept manches de jeu, les Cascades ont échappé le cinquième match 8-6, samedi au parc Optimiste de Shawinigan, face aux Blue Sox de Thetford Mines, qui mènent désormais cette série 3-2.

Ces derniers auront donc l'occasion d'ajouter un championnat à leur impressionnante récolte des dernières saisons, dimanche à Thetford Mines.

Depuis le début de la finale, aucune formation n'a pu s'imposer à domicile. Les Blue Sox ont remporté les trois parties disputées à Shawinigan jusqu'ici et les Cascades ont triomphé deux fois au Stade Desjardins.

Pourtant, rien ne laissait présager que Thetford repartirait avec la victoire samedi. Un circuit de deux points de Mathieu Tremblay dès la manche initiale a propulsé les Cascades en avance. Sur le monticule, Luis Munoz abattait du bon boulot, mais il a connu ses premières failles en cinquième, quand il a accordé quatre points pour ramener les Blue Sox dans cette rencontre.

Il n'a pas été en mesure de fermer les livres en septième, accordant un circuit de trois points aux visiteurs, devant une foule consternée de quelque 500 personnes. Il s'agissait déjà d'un cinquième revers pour le Dominicain et ancien artilleur des Aigles durant ces séries éliminatoires.

Résilients, les Cascades ont tout fait pour créer l'égalité, voire l'emporter à leur ultime tour au bâton. Avec deux coureurs sur les buts et un compte de trois balles et une prise, Maxime Milot s'est malheureusement compromis avec un faible ballon, concrétisant le gain des Blue Sox.

La victoire est allée à la fiche de Lucas Serafin. Le Mauricien Joey Toupin avait entamé la partie sur la butte pour les Blue Sox. Avec quatre points produits sur deux circuits, dont celui ayant fait la différence en septième, Douglas Toro, le frère d'Abraham qui évolue avec les Astros de Houston, a été l'un des meilleurs frappeurs des visiteurs, non loin devant Stéphane Pouliot.

Pour les Cascades, Marc-Antoine Perron-Rousseau a claqué trois coups sûrs et produit deux points. Justin Bélanger a aussi bien fait avec deux points marqués.

Si Shawinigan l'emporte dimanche, la finale connaîtra son dénouement mardi soir, au parc Optimiste.