Matthew Rusch

Les Cascades auront besoin d’un match ultime

TROIS-RIVIÈRES — Les Cascades de Shawinigan et le Big Bill de Coaticook devront disputer une septième et ultime rencontre pour faire un maître dans leur série quart de finale de la Ligue de baseball majeur du Québec.

Les équipiers de Matthew Rusch ont été incapables d’achever leurs adversaires, mardi soir à Coaticook, alors qu’ils ont baissé pavillon 4-3. Encore une fois, c’est l’as lanceur Lachlan Fontaine qui a embêté l’attaque shawiniganaise. Après sa performance de 14 retraits au bâton, dans le deuxième match de la série, il a enchaîné avec un autre match complet de seulement six coups sûrs contre neuf retraits au bâton.

Après avoir brillé dans le cinquième match lundi soir, la défensive des Cascades a connu des ratés coûteux, mardi, alors que le partant Jean-Félix Proulx se tirait bien d’affaires sur le monticule. Deux erreurs successives ont pavé la voie à une poussée de quatre points du Big Bill en quatrième manche. C’est tout ce dont la troupe de Jonathan Breton a eu besoin pour pousser la série quatre de sept à la limite.

Les Cascades sont parvenus à mettre un peu de piquant en fin de match. Patrick Flageol et Marc-Antoine Perron-Rousseau ont d’abord produit un point chacun pour réduire l’écart à deux points, en sixième manche. Puis, lors du dernier tour au bâton, Shawinigan a sérieusement menacé, parvenant même à s’approcher à un seul point de ses rivaux lorsque Rusch a croisé le marbre. La remontée s’est toutefois arrêtée à court.

Au bâton, Perron-Rousseau a connu un bon match avec trois coups sûrs. Quant au partant Proulx, il n’a accordé aucun point mérité en six manches de boulot, sur 12 coups sûrs, un but sur balles et trois retraits au bâton.

Cascades et Big Bill ont maintenant rendez-vous au parc Optimiste de Shawinigan jeudi soir dès 20 h pour déterminer quelle équipe accédera au carré d’as de la LBMQ. Il y a fort à parier que Shawinigan déléguera son meilleur atout sur la butte, le joueur-entraîneur Matthew Rusch.