Jeudi soir, le partant Brett Lee a affronté 11 frappeurs des Boulders : un a été retiré, les 10 autres ont croisé le marbre, ce qui donnait le ton à une défaite humiliante de 21-1.

Les Capitales écrasés 21-1 par les Boulders

En s’inclinant 21-1 contre les Boulders de Rockland, jeudi au Palisades Credit Union Park de Pomona, les Capitales de Québec ont subi la pire défaite de leur histoire en séries éliminatoires. Cela ne les empêche toutefois pas de rentrer à la maison avec leur objectif initial qui était d’aller chercher une victoire en territoire adverse...

Cette demi-finale de la Ligue Can-Am de baseball indépendant est désormais à égalité 1-1. Les matchs 3 et 4 seront disputés au Stade Canac, vendredi (19h) et samedi (18h). Si un cinquième était nécessaire, il aurait lieu dimanche soir (18h), aussi à Québec.

Les Capitales avaient perdu 18-11 en 2002 contre les Lumberjacks d’Adirondack, en demi-finale de l’ancienne Ligue Northeast. Avant celle de jeudi, leur plus récente dégelée remontait à 2016, alors qu’ils avaient accordé 16 points à ces mêmes Boulders, qui battaient ainsi le record de la Ligue Can-Am qui leur appartenait depuis ce temps.

«Oui, c’est dommage et frustrant, mais j’aime autant perdre 21-1 que d’avoir le cœur brisé par une défaite de 4-3 en 17e manche», soulignait le gérant Patrick Scalabrini sur un ton positif. «Le moral est bon dans le vestiaire, le message a été de tourner la page et de revenir en force chez nous devant nos bruyants partisans, qui seront plus nombreux que leurs 22 spectateurs.

«On s’est battu toute la saison pour avoir l’avantage du terrain. On se retrouve dans un 2 de 3 à la maison, où l’on joue bien, alors profitons-en.»

Moyenne de... 270,00

Au-delà de la pluie, c’est le ciel au complet qui est tombé sur la tête des Capitales en première manche lorsque les Boulders ont explosé pour 12 points. Le lanceur Brett Lee a connu une brève sortie lamentable d’un tiers de manche. Il a cédé 10 points (tous mérités) sur cinq coups sûrs et cinq buts sur balles, dont deux avec les buts remplis. Cela lui confère une moyenne de points mérités de 270,00 dans les présentes séries.

«Lee avait perdu le match après sept frappeurs. Il s’agit d’un match misérable, son pire en carrière. Ils seront aussi motivés par leur victoire, mais c’est différent de jouer à Québec qu’à Rockland. Et ils s’en viennent affronter nos meilleurs lanceurs», ajoutait Scalabrini, la voix enterrée par la musique de Bob Marley.

Lee a été remplacé par Bobby Blevins, qui a donné deux circuits d’affilée à Conrad Gregor et Marcus Nidiffer avant la fin de cette longue manche initiale.

Après une, c’était 12-0 Rockland. Après deux, c’était 16-0. Les Capitales ont inscrit leur seul point en troisième, sur un double de James McOwen, mais les Boulders n’avaient pas fini leur travail de destruction, ajoutant cinq autres points avant la fin de cette pétarade de 22 coups sûrs contre Lee, Blevins et le joueur de position Phildrick Llewellyn.

«Blevins et Llewellyn ont sauvé notre personnel de lanceurs», admettait le gérant à propos de leurs 7,2 manches en relève.

Gregor a connu le match de sa vie avec cinq coups sûrs, dont deux circuits, et neuf points produits pour les Boulders, qui ont aussi vu Marcus Nidiffer, Conor Bierfeldt et Rylan Sandoval frapper la longue balle.

+

NOTES

- Le Cubain Lazaro Blanco (5-3) sera confronté à Nick Sarianides (2-1) dans le troisième match, vendredi (19h), au Stade Canac.

- Les Boulders ont mis fin à une séquence de quatre défaites d’affilée en série contre les Capitales qui remontait jusqu’à l’an passé. 

- À Trois-Rivières, les Aigles ont perdu 5-0 et tirent de l’arrière 2-0 dans leur série 3 de 5 contre les Miners de Sussex County.