Les Estacades ont joué du hockey de rattrapage tout au long de la rencontre.

Les Cantonniers résistent à tout

Les Cantonniers de Magog ont fait un pas de plus vers la conquête de la Coupe Jimmy-Ferrari en infligeant un revers de 5-2 aux Estacades de Trois-Rivières lors de la deuxième partie de la finale quatre de sept de la Ligue midget AAA du Québec disputée devant une salle comble de 1401 amateurs entassés à l’aréna de Magog. La formation magogoise prendra donc le chemin de Trois-Rivières où seront présentées les deux prochaines parties dimanche et mercredi avec une avance de 2-0.

Les Trifluviens ont joué du hockey de rattrapage tout au long de cette rencontre. Après une première période où les gardiens William Grimard et Rémi Poirier ont résisté à toutes les attaques, le jeu s’est ouvert à la période médiane et les Cantonniers ont été les premiers à faire résonner leurs canons offensifs avec trois buts sans réplique.

Si le premier but de la partie a tardé à venir, force est d’admettre que le défenseur William Villeneuve en a mis plein la vue aux spectateurs en marquant en désavantage numérique sur une passe parfaite de Gabriel Fontaine. Il s’agissait du septième but des troupiers de Félix Potvin en infériorité numérique dans ces séries et un 20e en 2017-2018 si on tient compte des 13 obtenus durant le calendrier régulier.

Jeu parfait

« Les Estacades aiment jouer profond en avantage numérique. Nous avons les éléments pour contre-attaquer rapidement et les surprendre avec des montées à deux contre un. J’ai vu l’ouverture et j’ai foncé. Gabriel (Fontaine) a effectué tout un jeu en attendant que leur dernier jouer se couche sur la glace pour me refiler le disque », a commenté la première étoile de la partie.

Patrick Guay et Simon Pinard ont ajouté à l’avance des Cantonniers qui croyaient bien retourner au vestiaire pour le deuxième entracte avec une avance de trois buts, mais Tommy Luneau a déjoué Rémi Poirier avec 24 secondes à écouler dans la période. Un but qui a ravivé l’espoir chez les visiteurs.

Malheureusement pour eux, Zachary Cadorette et Alexandre Doucet ont assuré la victoire aux locaux en ajoutant deux buts au tableau indicateur au dernier vingt. Mavrik Bourque, sur une échappée, a été le seul à noircir la feuille de pointage au dernier tiers pour les Estacades qui ont effectué 24 tirs sur Rémi Poirier. William Grimard a également été la cible de 24 lancers.

« On exerce un bon contrôle de la rondelle, a mentionné Félix Potvin, entraîneur des Cantonniers. On bouge aussi la rondelle rapidement dans leur zone. C’est ce qu’il faut faire contre eux, car ils excellent à protéger leur gardien. »

Dans le camp des vaincus, l’entraîneur Frédéric Lavoie espère voir ses protégés retrouver leur identité dans leur château fort à Trois-Rivières. « On donne trop de revirements et notre jeu de puissance ne produit pas. On a quand même fourni un meilleur effort dans cette deuxième partie. »

En vitesse

Félix Potvin mise beaucoup sur son trio de vétérans pour ralentir les Estacades quand ceux-ci commencent à mettre de la pression sur les Magogois. Mais Jérémy Rainville, Simon Pinard et Gabriel Fontaine ne font pas qu’exceller en défensive. Les trois patineurs de 16 ans sont dangereux dans le territoire ennemi. D’ailleurs, Pinard est le meilleur compteur des séries avec 25 points et Rainville a 11 buts à son actif.

*****

Marshall Lessard a effectué un retour au jeu, mais il a été ébranlé en fin de partie, quelques instants après avoir obtenu une passe sur le but du joueur affilié Alexandre Doucet. Soit dit en passant, ce Doucet contribue largement aux succès de l’équipe, lui qui a marqué dans chaque partie de la finale. « J’essaie juste de faire ce qu’on me demande. Sur mon but, j’ai vu le trou et j’ai visé juste. »

*****

Gabriel Fontaine a certainement disputé une de ses meilleures parties des séries. « On avait joué un peu ensemble en saison Simon, Jérémy et moi. Nous avons été réunis de nouveau pour les séries. Ça va bien. En tant que vétéran, j’essaie de montrer l’exemple. On vient de gagner, mais dans 10 minutes on pensera déjà au prochain match. »

*****

Il sera intéressant de voir comment se débrouillera maintenant la troupe de Félix Potvin sur la patinoire à dimension olympique du centre sportif Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières. D’ailleurs, William Villeneuve avait un message pour ses coéquipiers. « Les Estacades savent comment gagner. Nous devrons encore mieux jouer là-bas, car ils voudront tirer avantage de leur glace qu’ils connaissent bien. »