Ubaldo Jimenez a été dominant au monticule pour les Orioles face aux Blue Jays jeudi.

Les Blue Jays rattrapés par les Orioles

Ubaldo Jimenez n'a pas donné de point pendant six manches et deux tiers et les Orioles de Baltimore ont blanchi les Blue Jays de Toronto 4-0, jeudi, dans un duel très important pour une place en séries dans l'Américaine.
Jimenez (8-12) n'a permis qu'un seul coup sûr - au premier frappeur qu'il a affronté - et trois buts sur balles pour aider les Orioles (87-72) à rejoindre les Blue Jays (87-72) au sommet du classement pour la course au quatrième as de l'Américaine.
Hyun Soo Kim et Matt Wieters ont tous les deux produits un point grâce à un coup sûr tandis que Manny Machado en a produit un sur un sacrifice.
À lire: Scully, Ortiz et Fenandez: trois grands départs - le blogue de Nicolas Ducharme
Marcus Stroman (9-10) a alloué quatre points et neuf coups sûrs en plus de sept manches de travail. Le lanceur droitier, qui a dépassé le plateau des 200 manches lancées, a également retiré trois adversaires sur des prises.
Ezequiel Carrera a cogné le seul coup sûr des locaux contre Jimenez. Kevin Pillar a ajouté un simple en huitième manche et Edwin Encarnacion a claqué un double en neuvième, les deux contre le releveur Brad Brach.
Les Blue Jays mettront fin à leur calendrier régulier en croisant le fer trois fois avec les Red Sox de Boston, au Fenway Park. Les Orioles se mesureront quant à eux aux Yankees de New York.
Les Orioles ont pris les devants 1-0 en troisième manche quand Machado a envoyé J.J. Hardy au marbre sur un sacrifice. Ils n'ont plus regardé derrière par la suite. Dès la manche suivante, Chris Davis a produit un point sur un optionnel.
En septième manche, les partisans des Blue Jays ont exprimé leur désaccord quand un tir de Stroman à Bourn s'est transformé en une troisième balle. Bourn a ensuite soutiré un but sur balles avant de venir marquer quelques instants plus tard.
Wieters a fait 4-0 en huitième manche grâce à un simple contre Stroman qui a permis à Mark Trumbo de croiser la plaque. Ce dernier avait amorcé la manche avec un double.