Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Julian Merryweather n'a eu besoin que de 11 lancers pour retirer sur des prises Aaron Hicks, Giancarlo Stanton et Gleyber Torres.
Julian Merryweather n'a eu besoin que de 11 lancers pour retirer sur des prises Aaron Hicks, Giancarlo Stanton et Gleyber Torres.

Les Blue Jays gâchent l'ouverture locale des Yankees

Ronald Blum
Associated Press
Article réservé aux abonnés
Julian Merryweather a dû s'habituer à voir des spectateurs dans les gradins, lui qui avait fait ses débuts l'an dernier dans un stade désert. Il a été surpris de voir un coureur au deuxième coussin pour entamer la 10e manche.

Peu importe. Les Blue Jays de Toronto ont fait du Yankee Stadium un endroit aussi silencieux qu'il l'avait été lors d'une saison 2020 disputée en l'absence de partisans.

Randal Grichuk a amorcé la 10e manche avec un double bon pour un point, Merryweather a retiré au bâton, à l'aide de 11 lancers, les trois frappeurs auxquels il a fait face en fin de 10e, et les Blue Jays ont profité de l'application, pour une deuxième année consécutive, du règlement qui place un coureur au deuxième coussin au début des manches supplémentaires pour vaincre les Yankees de New York 3-2 lors du match inaugural de la saison régulière du Baseball majeur, jeudi après-midi.


« C'était vraiment étrange. J'ai demandé à quelques personnes : “Qu'est-ce que ces gens font ici ? Qui sont ces gens ?” Mais c'était agréable de revoir des spectateurs. […] Le moment lui-même, de se trouver au Yankee Stadium, était assez surréaliste. C'est un peu comme un rêve des Petites ligues. »
Julian Merryweather

Merryweather a ressenti l'énergie venant des spectateurs. Mais il n'avait pas réalisé que la règle prévoyant la présence d'un coureur au deuxième coussin au début d'une manche supplémentaire était de retour, jusqu'à ce que le lui mentionne l'instructeur Matt Buschmann.

«J'avais oublié», a admis Merryweather. «Mon Dieu, il va y avoir un coureur au deuxième but.»

Merryweather n'a eu besoin que de trois lancers pour retirer sur des prises Aaron Hicks puis Giancarlo Stanton. Il a ensuite lancé deux prises consécutives à Gleyber Torres, puis une balle. Après avoir cogné une fausse balle, Torres a fendu l'air sur une balle rapide chronométrée à 99 m/h.

«C'est certain que je vais appeler ma mère», a lancé le droitier de 29 ans. «Elle m'a probablement appelé cinq fois et frôlé l'hystérie.»

Teoscar Hernandez a égalé le score 2-2 grâce à un circuit sur une balle glissante qui est demeurée suspendue face au partant Gerrit Cole en sixième manche.

«J'aimerais pouvoir ravoir cette balle glissante», a déclaré Cole, qui a cogné son gant sur le banc des joueurs à quatre reprises après avoir quitté le monticule.

Les amateurs de baseball ont pu entrer à l'intérieur du Yankee Stadium pour la première fois depuis le 18 octobre 2019, alors que les Yankees avaient perdu le cinquième match de la série de championnat de la Ligue américaine contre les Astros de Houston.

Le nombre de partisans admis dans le stade ne pouvait pas surpasser 20 % de la capacité, en raison des protocoles du coronavirus, et l'assistance s'est élevée à 10 850 spectateurs, qui devaient tous porter un masque. Les groupes de spectateurs étaient séparés par des sections de sièges inoccupés.

«Ça ne s'est pas terminé comme nous l'aurions espéré en nous donnant des poignées de main, mais il n'y a aucun doute que c'était spécial de ravoir une foule», a déclaré le gérant des Yankees, Aaron Boone.

«Même s'il n'y avait que 20 % de la capacité maximale, vous pouviez ressentir l'énergie [des spectateurs] et sentir qu'ils étaient prêts à exploser de joie.»

Cole, qui entame la deuxième saison de son contrat de neuf ans et de 324 millions $, a accordé deux points et cinq coups sûrs en cinq manches et un tiers. Il a concédé un simple productif à Lourdes Gurriel fils en deuxième manche.

Son rival Hyun Jin Ryu a donné deux points et quatre coups sûrs en cinq manches et un tiers, incluant un circuit de deux points à Gary Sanchez en deuxième manche.

David Phelps s'est sorti d'impasse en septième manche en forçant Judge à se commettre dans un double jeu alors que les coussins étaient tous occupés.

L'Ontarien Jordan Romano (1-0) s'est tiré d'embarras en neuvième manche avec l'aide de Cavan Biggio. Après que le coureur suppléant Michael Tauchman eut réussi deux vols de but, il a été retiré au marbre par Biggio lorsqu'il a tenté de marquer à la suite d'un roulant de DJ LeMahieu, le champion frappeur dans la Ligue américaine l'an dernier.

Romano a ensuite retiré Aaron Judge sur trois prises pour mettre fin à la manche alors qu'il y avait deux coureurs sur les sentiers.

Nick Nelson (0-1) s'est présenté en relève en 10e manche et avec Jonathan Davis posté au deuxième coussin, Grichuk a retroussé le deuxième lancer de Nelson par-dessus la tête de Judge au champ droit.