Joonas Korpisalo a stoppé 36 tirs pour aider les Blue Jackets de Columbus à battre le Lightning de Tampa Bay 3-1.
Joonas Korpisalo a stoppé 36 tirs pour aider les Blue Jackets de Columbus à battre le Lightning de Tampa Bay 3-1.

Les Blue Jackets égalent la série en l’emportant 3-1 devant le Lightning

Associated Press
TORONTO — Deux jours après avoir établi un record de la LNH avec 85 arrêts, lors d’une défaite en cinquième prolongation, Joonas Korpisalo a stoppé 36 tirs pour aider les Blue Jackets de Columbus à battre le Lightning de Tampa Bay 3-1, jeudi, pour égaler la série à un gain de chaque côté.

Ryan Murray et Oliver Bjorkstrand ont marqué en première période pour Columbus, aidés à chaque fois par Pierre-Luc Dubois.

Alexander Wennberg a complété au troisième tiers.

Dubois a fourni quatre buts et huit points en sept matches, depuis le début de la relance.

Suite au but de Murray, les Blue Jackets ont quatre défenseurs ayant trouvé le fond du filet, un sommet dans les villes pôles.

Columbus a marqué au premier tiers dans quatre matches d’affilée.

Nikita Kucherov a marqué pour le Lightning.

Andrei Vasilevskiy a effectué 19 arrêts. Mardi, il a réalisé 61 arrêts dans une victoire de 4-3, lors du quatrième match le plus long de l’histoire de la ligue.

Le prochain match aura lieu samedi, à 19h30.

Les deux équipes semblaient léthargiques au départ jeudi, en particulier Columbus, qui a mis plus de la moitié de la première période avant de menacer vraiment.

Kucherov a saisi un rebond de la bande arrière et a dirigé le disque contre le dos de Korpisalo, donnant au Lightning une avance de 1-0, à 5:24.

Moins de deux minutes plus tard, Dubois a repéré Murray avec une passe parfaite venant de derrière le but, ce qui a créé l’impasse.

Les Blue Jackets ont pris les devants quand Bjorkstrand a marqué avec un tir sur réception venant du cercle droit en avantage numérique, à 18:35. Columbus a été limité à six tirs en première période.

Au début du troisième vingt, le défenseur de Columbus Seth Jones - qui a passé 65:06 sur la glace mardi, le plus haut total depuis que la ligue note cette statistique, a rattrapé et nui à Barclay Goodrow, qui filait en échappée.

Wennberg a mis la touche finale avec 8:33 à écouler au match.

Korpisalo a ensuite résisté à un déploiement six contre cinq lors des dernières 3:41 de la rencontre.