Samuel Girard, Michaël Bournival et Marc-André Bergeron ont renoué avec les amateurs shawiniganais, mercredi.

Les anciens font des heureux

SHAWINIGAN — Une centaine de personnes ont répondu à l’invitation des Cataractes, qui avaient concocté un Fan Fest pour lancer les activités des Assises de la LHJMQ, qui se tiennent jusqu’à samedi à Shawinigan.

Sous une température caniculaire à l’Île Melville, les fans ont pu renouer avec plusieurs anciens joueurs qui les ont fait vibrer au cours des deux dernières décennies. Samuel Girard, Alexis D’Aoust, Marc-André Bergeron, Michaël Bournival, Philippe Deblois, Samuel Blier et Pierre-Olivier Morin faisaient partie du lot, et échangeaient volontiers avec les partisans et les gens qu’ils ont côtoyés à l’intérieur de l’organisation. «C’est l’fun de revoir tout le monde. C’est relax, il fait beau, les gens sont de bonne humeur. Je suis content d’être ici», soulignait Girard, qui est en ville pour les prochains jours et qui reviendra cet été profiter à nouveau de l’expertise de Julie Robitaille, chez qui il restait en pension lorsqu’il évoluait chez les Cataractes.

«Il est tellement gentil. Il est juste parti une année trop tôt», souriait Mathieu Imbeault, un partisan qui était bien heureux de faire un brin de jasette avec la Tornade de Roberval. «C’est une belle initiative des Cataractes, ça nous permet de revoir un paquet d’anciens.»

Le président des Cataractes Roger Lavergne était très heureux lui aussi de ce petit bain de foule. «On voulait partir ça avec nos partisans. C’est la grande famille des Cataractes qui est réunie aujourd’hui ici. Regarde, tout le monde est content de se côtoyer. Beaucoup sont excités par le repêchage de samedi. Nous aussi! C’est une bien belle façon de lancer notre 50e anniversaire.»

La journée de jeudi sera consacrée à différentes réunions pour les membres des équipes de la LHJMQ. Puis, en soirée, plus de 500 convives sont attendus à Espace Shawinigan pour le banquet du commissaire Gilles Courteau. Vendredi marquera l’ouverture de la période des transactions entre les 18 équipes du plateau. Puis, Courteau tiendra son traditionnel point de presse annuel. Samedi, le point culminant de ces assises, le repêchage des joueurs midgets, se servira du Centre Gervais Auto comme grande scène pour permettre aux hommes de hockey de dessiner le futur à court, moyen et long termes de leur organisation.