Deux joueurs des Alouettes de Montréal, dont Seydou Junior Haidara, étaient de passage à l'École de Pointe-du-Lac mardi matin, dans le cadre de la Tournée ultimate football.

Les Alouettes causent une surprise!

Trois-Rivières — Des jeunes footballeurs des Seigneurs de l’École de Pointe-du-Lac ont eu droit à une agréable surprise à leur arrivée en classe, mardi matin, alors qu’une séance d’entraînement les attendait avec deux joueurs des Alouettes de Montréal.

Si la visite de Seydou Junior Haidara et Jean-Samuel Blanc était prévue depuis longtemps avec l’établissement, l’entraîneur des Seigneurs Benoit Gauthier a toutefois préféré ne pas vendre la mèche à ses protégés afin de les surprendre en début de journée.

Évidemment, les sourires étaient larges et nombreux quand les deux colosses des Alouettes sont débarqués dans le gymnase de l’école. 

«J’étais très, très content quand j’ai su ça. C’est génial», a indiqué le jeune porteur de ballon Édouard Houle, le regard émerveillé. Grand partisan des Alouettes, ce dernier avait une question bien précise à demander à ses favoris. «J’aimerais savoir s’ils vont gagner la coupe cette année.» L’histoire ne dit toutefois pas si le jeune a pris son courage à deux mains pour poser sa question.

De son côté, Marie-Maxim Payette était enchantée de pouvoir côtoyer des joueurs professionnels. Élève de sixième année, elle occupe le poste stratégique de quart-arrière chez les Seigneurs. «C’est une belle surprise aujourd’hui. Ils nous montrent plein de petits trucs, comme comment tenir le ballon de la bonne façon. C’est le genre d’activité qui donne le goût de continuer à jouer au football», mentionne celle qui est l’une des trois filles dans l’équipe.

Un apprentissage sécuritaire

Dans le cadre de la Tournée ultimate football, qui en est à sa première édition, les joueurs des Alouettes visiteront 65 écoles à travers la province. Après leur arrêt dans le secteur Pointe-du-Lac en matinée, ils ont fait escale à l’École des Bâtisseurs, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine en après-midi.

Cette nouvelle initiative communautaire des Alouettes vise à promouvoir le football aux quatre coins du Québec comme un jeu simple et sécuritaire. Avec les ateliers, les porte-couleurs des Alouettes se concentrent surtout sur les bases du football telles que lancer, attraper et courir.

Pour le receveur de passes Haidara, cette immersion auprès des jeunes footballeurs lui rappelle d’ailleurs d’excellents souvenirs. 

«C’est un peu comme ça que j’ai commencé à jouer au football. Avant, je jouais au hockey et quand j’ai participé au mini-camp des Alouettes, j’ai eu la piqûre», a-t-il raconté aux journalistes.

À ses côtés, Jean-Samuel Blanc avait beaucoup de plaisir à s’époumoner dans le gymnase avec les jeunes. «On adore ça! On a beau être des adultes, on demeure des enfants dans l’âme. On aime ça jouer au football!», a rigolé le centre-arrière de 27 ans, le visage en sueur.

Avec des membres des Alouettes aussi enthousiastes, il n’y a pas de doute que les jeunes se souviendront de cette journée très longtemps.