L’attaque des Aigles a su faire preuve d’opportunisme mercredi soir face aux Boulders.

Les Aigles répondent à l’appel

TROIS-RIVIÈRES — Les Aigles ont explosé pour quatre points en troisième manche, aidés par une défensive des Boulders de Rockland quelque peu erratique, en route vers une victoire de 7-3 dans le deuxième match d’une série de trois, mercredi soir au Stade de Trois-Rivières.

Les Aigles menaient déjà 1-0 grâce à un double du jeune Joe DeLuca quand les visiteurs ont ouvert la porte à leurs adversaires. Ce qui devait être un faible roulant d’Anthony Hermelyn s’est transformé en simple, quand le joueur de troisième but des Boulders, John Brontsema, a laissé passer la balle de manière passive au champ intérieur.

Cette action a permis aux Aigles de prendre l’avance 2-0. Puis, quelques minutes plus tard, le lanceur Tommy Shirley de Rockland a dû laisser sa place à son releveur Brett Schneider. Ce dernier a été accueilli par un double de Michael Suchy, qui a vidé les sentiers pour faire 5-0.

Suchy se cherche depuis le début de la saison, mais cette solide claque a constitué le jeu de la soirée pour les favoris de la foule.

«Il travaille fort. Il doit seulement s’assurer de mieux voir la zone des prises», partageait le gérant T.J. Stanton, heureux de cette sortie convaincante. La veille, alors que les Aigles s’étaient écrasés 10-1 lors du match des écoliers, Stanton avait défié ses hommes en les sommant de rebondir.

Ils ont répondu avec quatre claques de plus d’un but, de l’opportunisme... et une sortie de qualité du partant Brandon Barker, imité par ses releveurs Cortland Cox, Cam Lafleur, Tyler Ferguson et Garrett Mundell.

Barker, actif pendant cinq manches et un tiers, aurait sans doute pu oeuvrer durant six manches complètes, s’il avait été un peu plus précis. Le Panaméen a bien travaillé sur le monticule, mais un léger manque de contrôle a permis trois buts sur balles aux Boulders. Ceci dit, c’était une troisième sortie consécutive où Barker se montre avare face aux frappeurs adverses. «Brandon a une bonne rapide, une rapide qui bouge. Et ça, c’est très précieux dans notre stade ici à Trois-Rivières, la ville des vents de la Ligue Can-Am», rigolait Stanton.

Un autre qui s’en est fort bien tiré mercredi, c’est LeVon Washington. Avec deux simples, un double et un but sur balles, le frappeur de choix a été de toutes les attaques, lui qui a inscrit deux points. Il a même tenté de transformer un long simple en double lors du huitième tour. Il a finalement été retiré au deuxième coussin.

«Juste de le voir courir, c’est encourageant pour la suite», faisait valoir Stanton, en parlant de son numéro 7.

Joe DeLuca, le frappeur de la dernière semaine dans la Can-Am, n’a pas été retiré lui non plus mercredi (un double, un simple et deux buts sur balles).

Le haut de l’alignement fut moins impliqué que le reste de l’équipe dans l’effort offensif. David Glaude a marqué en troisième manche, mais il a été expulsé au tour suivant, après avoir enguirlandé l’officiel au marbre Sébastien Gagnon. Cela mettait fin à une soirée frustrante pour Glaude, qui a échappé un ballon de routine en quatrième au champ gauche. Ce jeu a ouvert la porte aux Boulders, auteur de trois points dans cette manche.

Carnet de notes

Chris Murphy sera sur le monticule jeudi chez les Aigles pour l’acte final de cette série. Il fera face au Vénézuélien Reinaldo Lopez des Boulders.