LeVon Washington (au centre) a claqué son sixième circuit de la saison dans la victoire de dimanche après-midi.

Les Aigles répliquent aux Jackals et gagnent 9-5

Trois-Rivières — Les Aigles avaient le devoir de dissiper certains doutes dimanche et on peut dire que c'est mission accomplie. Contre des joueurs de positions des Jackals transformés en lanceurs, le temps d'un après-midi, les Trifluviens ont claqué trois circuits, en route vers une victoire de 9-5 devant près de 2500 personnes au Stade de Trois-Rivières.

Michael Suchy (7e), Juan Kelly (10e) et LeVon Washington (6e) ont tous réussi la longue balle pour les Aigles, qui ont ainsi répliqué aux Jackals, facilement vainqueurs des duels de vendredi et samedi.

Le circuit de Washington, bon pour trois points, a été réussi en cinquième manche alors que le lanceur désigné par le gérant des Jackals, Isaac Wenrich, connaissait un bon départ dans les circonstances. Ce dernier a finalement accordé six points mérités et autant de buts sur balles aux frappeurs des locaux.

Ses successeurs sur le monticule étaient tous des joueurs qui n'ont pas l'habitude de se retrouver comme lanceurs. La foule n'a d'ailleurs pas apprécié en huant certains porte-couleurs des Jackals sur la butte, dont Jason Agresti, qui a terminé la rencontre pour le New Jersey.

Dans le camp des Aigles, le gérant T.J. Stanton a préféré y aller avec des lanceurs d'expérience et ce fut payant. Désigné comme partant, Chris Murphy a fort bien fait en cinq manches (un point mérité et trois coups sûrs).

Elhaaj Muhammad a connu moins de succès en relève en sixième, accordant quatre points, dont un circuit au New Jersey. C'était alors 6-5.

Heureusement, les Aigles ont continué à malmener les lanceurs déguisés des Jackals. Brandon Brosher, Cortland Cox et Garrett Mundell ont également assuré comme releveurs en septième, huitième et neuvième manche, confirmant la 57e victoire des leurs cette année.

Tous les joueurs de positions des Aigles ont vu de l'action dimanche, preuve qu'on prépare la série demi-finale contre les Jackals. La bonne nouvelle, c'est que David Glaude semblait rétabli de sa blessure au pied, subie durant la semaine à Québec. 

Aigles et Jackals se retrouveront une dernière fois en saison régulière, lundi dès 18 h, toujours à Trois-Rivières. 

L'organisation des Aigles s'attend à accueillir plusieurs spectateurs si la météo collabore, en raison de l'Alerte poutine.

Après ce match, les joueurs des Aigles profiteront d'une pause de quelques heures avant de prendre la route pour Little Falls, au New Jersey, dans la journée de mardi. La demi-finale de la Ligue Can-Am s'amorcera mercredi soir, au Stade Yogi-Berra, où elle se poursuivra jeudi.

La série se transportera ensuite à Trois-Rivières pour les matchs 3, 4 et 5. La première équipe à remporter trois victoires passera en finale. Dans l'autre portion du carré d'as, les Boulders de Rockland en découdront avec les champions de la saison régulière, les Miners de Sussex.

Stanton gérant de l'année

Le gérant des Aigles T.J. Stanton a été nommé le gérant de l'année 2019 dans la Ligue Can-Am. Le recrutement effectué au cours de l'hiver a permis à son équipe d'enregistrer la meilleure saison de l'histoire de la concession.

«T.J. a toujours été reconnu comme un excellent recruteur pour rassembler une bonne équipe. Son travail durant l'hiver a été exceptionnel, il a su rassembler les éléments importants dès le début de la saison. Il forme un excellent duo d'entraîneurs avec son adjoint Kole Zimmerman», a déclaré le directeur général des Aigles, René Martin.