Alberth Martinez a produit le premier point du match dans la victoire qui a permis aux Aigles de se qualifier pour les séries.

Les Aigles qualifiés pour les séries!

TROIS-RIVIÈRES — Pour la deuxième fois de leur histoire, les Aigles de Trois-Rivières participeront aux séries de la Ligue Can-Am. La formation de T.J. Stanton a obtenu son billet pour le tableau éliminatoire samedi soir en signant sa 52e victoire de la saison, 3-1 aux dépens des Miners de Sussex County.

«Les gars sont tellement contents! Tout le monde est en feu dans le vestiaire!», a lancé un Stanton fort heureux à sa sortie du terrain.

Vaincus 7-1 en après-midi, les Aigles commençaient en sentir le souffle chaud des Jackals du New Jersey dans leur cou avec une marge de manoeuvre de moins en moins grande au quatrième rang du classement général.

Heureusement pour les partisans trifluviens, le colosse Kyle Halbohn était en grande forme a donné sept bonnes manches de travail à ses coéquipiers, en route vers un gain de 3-1. Le droitier de 6pi 8po a limité les champions du calendrier régulier à un petit point sur huit coups sûrs et deux buts sur balles, en plus d'ajouter trois retraits au bâton à son dossier.

«Halbohn lance de mieux en mieux à chaque manche. Ce qui m'impressionne le plus, c'est qu'il comprend exactement chaque situation dans le match et il sait s'adapter», a vanté Stanton, à propos du match complet de son lanceur.

Taylor Brennan a (encore) donné le ton à l'attaque. Posté au troisième coussin grâce à un triple dès la première manche, le joueur le plus utile de la Ligue Can-Am a croisé la plaque à la suite du ballon-sacrifice d'Alberth Martinez.

La maigre avance a duré jusqu'en cinquième manche, lorsque le double automatique de Sam Dexter a permis à David Glaude de marquer ce qui allait s'avérer le point de la victoire. Les Miners ont servi un courte réplique d'un point au tour au bâton suivant avant que Kevin Cornelius vienne offrir un point d'assurance grâce à un mauvais lancer à la septième et dernière manche de ce programme double.

«À chaque match, les gars voulaient aller chercher leur place en séries. Ce soir, on a été juste assez clutch pour se qualifier. C'est un poids qui s'enlève de nos épaules, car c'était de plus en plus serré à chaque jour», note l'Aigle en chef, soulagé.

À leur seule présence en séries, en 2015, les Aigles avaient terminé la saison régulière au quatrième rang avant de surprendre les champions du calendrier régulier, les Boulders de Rockland, en cinq matchs en première ronde. La formation alors dirigée par Pierre-Luc Laforest avait ensuite eu le dessus sur les Jackals du New Jersey lors de la cinquième et ultime rencontre de la finale, au Stade Yogi-Berra.

DÈS LE 5 SEPTEMBRE

Les Aigles vont maintenant amorcer leur parcours éliminatoire les 5 et 6 septembre au Stade Stéréo Plus, dans les deux premiers matchs d'une série trois de cinq face à un adversaire qui reste à déterminer.

Trois-Rivières (52-49) a encore un match à jouer, dimanche à Sussex, tandis que les Boulders de Rockland (52-48) doivent se mesurer deux autres fois aux Champions d'Ottawa, dimanche et lundi.

Peu importe l'adversaire qu'il croisera en séries, T.J. Stanton rappelle que la participation aux éliminatoires ne représente qu'une étape, en route vers l'objectif ultime. «Ce n'est pas fini. On s'en va pour gagner le championnat.»

Si rien n'est encore joué officiellement, tout pointe vers un duel Aigles-Miners en première ronde.

CARNET DE NOTES

Les billets pour les deux premiers matchs éliminatoires à domicile des Aigles seront mis en vente mardi le 4 septembre, à compter de midi...