Juan Kelly a joué dans le système des Blue Jays durant 7 ans.

Les Aigles pigent chez les Blue Jays

TROIS-RIVIÈRES — Il y a des façons moins sexy de commencer son magasinage de Noël pour un gérant dans la Ligue Can-Am. T.J. Stanton n’a pas tardé à montrer ses couleurs en confirmant, lundi, l’arrivée chez les Aigles de Trois-Rivières du polyvalent joueur d’avant-champ Juan Kelly.

Cet ancien espoir des Blue Jays, âgé de 24 ans, a joué 87 parties au niveau AA l’été dernier. La saison précédente, il avait été nommé sur l’équipe d’étoiles des ligues mineures de la franchise torontoise. Selon le site Baseball Reference, il mesure 5 pieds 10 pouces et pèse autour de 220 livres. Un costaud! Dans la Ligue Can-Am, Kelly sera répertorié en tant que joueur LS-4. Malgré son expérience, il donnera donc à Stanton le loisir de dénicher d’autres vétérans ou joueurs au statut LS-5.

«C’est un frappeur ambidextre avec de la puissance. Pour un premier joueur sous contrat, c’est une très bonne prise pour nous. Ça donne encore plus d’options pour la suite», lance avec enthousiasme le gérant des Aigles. «On croit qu’il pourra évoluer à plusieurs positions, comme au troisième coussin, au champ gauche et même en tant que receveur. En République dominicaine en ce moment, il est utilisé à toutes les sauces au sein d’une excellente équipe (Licey).»

Kelly arrive en Mauricie avec une bonne réputation. Il était répertorié au 24e rang des meilleurs espoirs de l’organisation. Il y a deux ans, il prenait part au Match des étoiles du niveau A, dans la Ligue du Mid-Ouest. «Il sera redoutable dans notre ligue, particulièrement au bâton. Il a de la puissance, c’est vrai, mais en plus, il ne se fait pas souvent retirer sur trois prises et il prend beaucoup de buts sur balles. Je sais que quelques équipes étaient intéressées à ses services.»

Stanton travaillait sur le dossier Kelly depuis les premiers jours de novembre, alors qu’il venait d’apprendre le départ de Javier Herrera, qui poursuivra son cheminement en tant qu’entraîneur au sein du système des A’s d’Oakland. «J’ai eu plusieurs discussions avec l’agent de Kelly parce que oui, avec ce type de joueurs, c’est à l’agent que tu parles. Ce n’est pas un gars qui sort des collèges américains!»

Stanton espère pouvoir annoncer d’autres bonnes nouvelles aux partisans d’ici les Fêtes. Il demeure en négociation avec bon nombre de porte-couleurs de l’édition 2018, à commencer par son joueur de concession, Taylor Brennan, et l’arrêt-court étoile Sam Dexter.