Les Trifluviens ont arraché une victoire de 16-7 contre les boulders de Rockland.

Les Aigles ont encore le dernier mot

Trois-Rivières — Malgré un début de match chancelant de leur lanceur Owen Boon, les Aigles ont encore trouvé le moyen de faire mal paraître les Boulders de Rockland, samedi soir au Stade Stéréo Plus de Trois-Rivières.

Dans une bataille oú les releveurs utilisés en début de partie n’ont pas su dicter leur rythme, les Trifluviens ont arraché une victoire de 16-7, devant 1049 amateurs, portant du coup leur fiche à 5 gains et 3 revers depuis le lancement des activités dans la Ligue Can-Am.

Sam Dexter et Javier Herrera ont chacun produit trois points, alors que Michael Suchy et Alexi Colon en ont ajouté deux. Grâce à un circuit en solo, Taylor Oldham s’est également distingué au bâton pour les Oiseaux, qui tenteront de balayer la série, dimanche après-midi.

«Je suis vraiment heureux, les gars frappent avec conviction. Que ce soit le premier ou le neuvième frappeur, nous sommes dangereux », analysait avec enthousiasme le gérant T.J. Stanton, tout aussi impressionné par le travail du releveur Tyler Garkow, qui a succédé à un Owen Boon erratique (trois circuits accordés et six buts sur balles concédés).

Garkow a espacé cinq coups sûrs en quatre manches et un tiers, méritant la victoire.

Dans l’autre camp, l’ancien des Aigles Nick Sarianides a connu une soirée difficile, à l’image de celle de Boon. Ses releveurs n’ont guère mieux fait, pavant la voie à la remontée des Aigles.

Le gérant des Boulders, Jamie Keefe, a été expulsé en quatrième manche pour avoir contesté une décision de l’officiel au marbre d’imposer une interférence au receveur Marcus Nidiffer à l’endroit de Herrera. Les Aigles ont marqué sur la séquence.

Les deux équipes se retrouvent dimanche, à Trois-Rivières. L’entraîneur des lanceurs Matthew Rush obtiendra le départ, son premier de la saison.