Jonathan Duforest et ses coéquipiers des Aigles juniors ont signé deux gains convaincants, samedi à Saguenay, après avoir échappé le premier match de la série de trois, la veille.

Les Aigles juniors s’amusent au Saguenay!

trois-rivières — Les Aigles juniors avaient laissé filer une belle occasion de passer un message aux autres équipes de leur division vendredi, mais ils se sont bien repris dès le lendemain, signant deux gains convaincants de 5-1 et 24-9 face aux Voyageurs, à Saguenay.

Joey Toupin a animé une bonne partie de l’après-midi pour les Trifluviens.

Il était sur le monticule lors du premier match et n’a pas donné grand-chose aux frappeurs saguenéens. En six manches, Toupin n’a alloué que quatre coups sûrs en six manches. Le releveur Nathan Landry, qui revenait d’une blessure après environ cinq semaines loin du terrain, lui a brillamment succédé lors de la septième et dernière manche. À l’attaque, Julien Désy a claqué un circuit de deux points.

En fait, Désy a été la bougie d’allumage de son club à l’offensive pendant toute la journée de samedi. Il a eu son mot à dire dans la victoire éclatante au cours de laquelle son équipe a marqué 24 points, quelques heures plus tard. «Julien a remporté le championnat avec Repentigny et depuis qu’il est arrivé, je comprends pourquoi il sera fort utile pour nous aux mois d’août et septembre», analysait l’entraîneur Jean-Philippe Lemay, très heureux de la réponse de ses protégés.

Désy a réussi un triple dans ce deuxième match, à l’instar de John Anthony Lantigua.

Pour revenir à Toupin, après avoir fait parler de lui pour ses exploits sur le monticule, c’est avec un bâton qu’il s’est imposé par la suite. En cinq présences, il a réussi trois coups sûrs, dont deux doubles, produisant six points au passage! Il a aussi croisé le marbre à trois reprises.

«Les voyages au Saguenay permettent souvent à une équipe de tisser des liens et c’est ce que j’ai constaté en fin de semaine, poursuivait Lemay. C’est une saison avec ses hauts et ses bas, mais on a créé des étincelles ce week-end pour se donner une chance de gagner. Nous serons compétitifs d’ici la fin du calendrier.»

Les Aigles profiteront de quelques jours de congé avant de sauter dans l’action, samedi et dimanche à St-Eustache et Laval.